Vie privée : après Apple, Google aussi veut limiter le traçage publicitaire

Android

Par Amandine Jonniaux le

Quelques mois après la Pomme, c’est au tour de Google de prendre des mesures contre le ciblage publicitaire des applications mobiles.

téléphone Android
© Pixabay

Après l’annonce fracassante d’Apple en 2020 au sujet de la publicité ciblée, de l’eau a coulé sous les ponts. Facebook notamment, a opéré une vaste campagne contre les nouvelles mesures de la Pomme, avant de porter plainte… puis de se raviser, estimant finalement que l’idée n’était pas si mauvaise pour ses affaires. Quelques mois plus tard, c’est au tour de Google de s’y mettre. Comme la mise à jour iOS 14.5, la firme de Mountain View a annoncé à son tour une mise à jour de sa politique concernant le suivi publicitaire. Sur Android aussi, il sera bientôt plus difficile de collecter les données personnelles des utilisateurs et utilisatrices.

Google fait les choses à moitié

Si l’initiative de la part de Google est louable, elle ne sera malheureusement pas aussi aboutie que les récentes directives prises par Apple. En effet, les utilisateurs Android pourront désormais refuser le pistage de leurs données personnelles, mais contrairement à iOS, aucune fenêtre pop-up ne viendra renouveler leur consentement s’ils acceptent une première fois de confier leurs informations à une application tierce. Objectif pour le géant du web : s’assurer que le choix des internautes sera respecté en cas de refus. “À partir de fin 2021, lorsqu’un utilisateur désactivera la publicité ciblée par centres d’intérêt ou la personnalisation des annonces, l’identifiant publicitaire ne sera plus disponible”, explique ainsi l’entreprise à ses développeurs. Pour ceux qui seraient d’ailleurs tentés de contourner cette mesure ou qui “oublieraient” de mettre à jour leurs applications existantes, le géant du web a d’ailleurs prévenu, en indiquant après un premier avertissement, des sanctions seraient mises en place.

Si la mise à jour iOS 14.5 a déjà été déployée sur les appareils Apple, cette nouvelle politique de la part de Google sera lancée progressivement. La mise à jour concernera dans un premier temps toutes les applications qui tournent sur Android 12, avant de progressivement s’étendre à l’ensemble des logiciels présents sur le Play Store d’ici début 2022.