Le NFT du premier album de Jay-Z provoque une pagaille juridique

Crypto

Par Remi Lou le

L’un des co-fondateurs de Roc-A-Fella Record a mis en vente un NFT du premier album de Jay-Z, s’attirant les foudres du label de hip-hop américain.

NFT album jay-z
© Guillaume TECHER / Unsplash

Même si certains pensaient qu’ils n’étaient qu’un effet de mode, les NFT continuent d’attirer l’attention médiatique. Pour rappel, il s’agit de jetons dits non fongibles, qui permettent d’authentifier un objet physique (ou non) en lui attribuant un identifiant unique sur la blockchain.

C’est ainsi que Damon Dash, co-fondateur de Roc-A-Fella Records avec un certain Jay-Z, s’est permis de mettre en vente un NFT du premier album du rappeur américain, « Reasonable Doubt », paru en 1996. La vente s’est effectuée sur la plateforme SuperFarm qui la présentait comme « l’une des enchères NFT les plus importantes à ce jour ».

Problème : Dash n’aurait « aucun droit de vendre un actif de l’entreprise », indique Roc-A-Fella en lançant des poursuites judiciaires à son encontre. Le label de hip-hop américain explique que Dash ne détient qu’une part minoritaire dans Roc-A-Fella Records, et que cela ne lui donne aucun droit de vendre d’anciens albums sous n’importe quelle forme, NFT ou non. De ce fait, le label demande à Dash de se délester de tous les NFT qu’il a pu émettre du premier album de Jay-Z.

Un NFT des droits d’exploitation de Dash ?

Jusque-là, rien d’anormal. Sauf que Damon Dash s’est défendu en affirmant que la vente ne concernait pas le premier album de Jay-Z à proprement parler, mais plutôt ses propres droits sur les futurs revenus générés par l’album, en regard de sa participation dans l’entreprise en qualité de co-fondateur. « Selon les termes de l’accord avec un acheteur potentiel, l’acheteur achèterait ma part de Roc-A-Fella Records et Jay-Z aura les droits d’administration exclusifs sur l’album » a-t-il ainsi expliqué auprès de TMZ.

En d’autres termes, Damon Dash ne cherche pas à vendre un album en NFT (même si celui-ci est bien compris dans le lot), mais plutôt sa participation dans Roc-A-Fella Records. La description de cette vente sur SuperFarm précise bien que le NFT vous accorderait les revenus que Dash aurait lui-même tiré des futures ventes de « Reasonable Doubt », mais l’annonce décrit quant à elle une « enchère pour l’album emblématique de Jay-Z ». Un vrai casse-tête juridique donc.

 Plateforme n° 1 mondiale

 Formation pour les débutants

 Zéro frais de dépôt (virement)

 Plus large choix de crypto-monnaies (>100)

10 /10

1

 Acheter du Bitcoin / Ether facilement

 Une app mobile simple et intuitive

 Ouvrir un compte en 19 secondes

 10$ de Bitcoin offerts (cash back)

9.5 /10

2