Pass sanitaire obligatoire : comment l’obtenir rapidement ?

Science

Par Amandine Jonniaux le

À partir du mois d’août, les lieux de loisirs seront inaccessibles aux personnes non-vaccinées ou non testées. Mais même après une seconde injection, il faudra respecter un certain délai pour prétendre au pass sanitaire européen.

Un patient se fait vacciner
© Angelo Esslinger - Pixabay

Malgré ses promesses d’il y a quelques mois, et les mises en garde de la CNIL à ce sujet, Emmanuel Macron entend désormais rendre la vaccination obligatoire. Lundi soir, le président de la République a annoncé officiellement l’obligation pour les Françaises et les Français, de présenter un pass sanitaire valide à l’entrée de la plupart des lieux publics. Jusqu’alors réservé aux salles de spectacles, aux festivals et aux rassemblements de plus de 1000 personnes, le précieux sésame pourra désormais être demandé dans les restaurants, les cinémas, et même les centres commerciaux. Il sera aussi obligatoire pour les trajets longue distance en avion, train et autocar.

Deux échéances pour cet été

À partir du 21 juillet prochain, soit dans moins de dix jours, le pass sanitaire sera donc obligatoire dans les “lieux de culture et de loisirs” comme les cinémas. Dès le mois d’août, d’autres établissements publics rejoindront la liste des lieux concernés. À défaut de vaccination complète, beaucoup pourraient se voir refuser l’accès aux restaurants et aux centres commerciaux, ainsi qu’à tout lieu fermé de plus de 50 personnes.

Doctolib explose

Hier soir après l’annonce présidentielle, la plateforme de réservation en ligne Doctolib s’est retrouvée prise d’assaut par les Françaises et les Français, sans doute inquiets de voir leurs projets estivaux partir en fumée. Le site affichait parfois plus de 500 minutes d’attente pour pouvoir réserver un créneau de vaccination. Selon les chiffres officiels communiqués par le directeur général de Doctolib Stanislas Niox-Chateau sur RMC, 926 000 rendez-vous ont été pris dans la soirée.

Même avec le vaccin, pas de pass sanitaire avant la mi-août ?

Pourtant, même en se faisant vacciner aujourd’hui, bon nombre de Françaises et de Français ne pourront pas profiter du pass sanitaire avant la fin de l’été. Pour être considérée comme complète, la vaccination intègre en effet deux doses réalisées à 21 jours d’intervalle. Même après la seconde injection, les vaccins Pfizer et Moderna ne seront officiellement efficaces que deux semaines plus tard, date à laquelle vous pourrez obtenir un pass sanitaire valide.

En vous faisant vacciner pour la première fois aujourd’hui mardi 13 juillet, vous ne pourrez prétendre à une seconde injection que le 3 août, ce qui porte l’obtention du pass sanitaire au 17 août. Pour AstraZeneca, le schéma est encore rallongé, puisque le délai entre les deux doses est de 9 à 12 semaines. Avec une première dose aujourd’hui, vous n’obtiendrez le pass sanitaire que fin-septembre. En revanche pour le vaccin à dose unique Johnson & Johnson, la vaccination sera considérée comme efficace 4 semaines après la première dose, soit à partir du 10 août en cas de vaccination aujourd’hui.

Quelques exceptions

À noter qu’à ce nouveau protocole sanitaire pour le moins contraignant, s’ajoutent plusieurs exceptions. Si vous avez déjà été contaminés au covid-19, vous n’aurez besoin que d’une injection de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca. Votre pass sanitaire sera donc accessible dès la fin du mois de juillet en cas de vaccination ce 13 juillet. De plus, si la vaccination reste la solution la plus durable pour continuer d’avoir un semblant de vie sociale cet été, le pass sanitaire sera aussi valable en cas de test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures.