Dossier

Les vidéos de l’AGDQ 2016 que vous devez absolument voir

Par Corentin le

L'AGDQ 2016, c'est terminé. Mais comme chaque année, c'était un plaisir de voir autant de beau jeu. Et comme on n’a pas tous eu le temps...

Kaizo-Mario-3-AGDQ-2016

L’AGDQ 2016, c’est terminé. Mais comme chaque année, c’était un plaisir de voir autant de beau jeu. Et comme on n’a pas tous eu le temps de regarder le stream en continu la semaine dernière, je vous propose ma petite sélection de run. Sur cette page vous aurez deux runs extrêmement difficiles, sur la suivante vous aurez le bloc TASBot (où un robot qui appuie très vite sur les boutons rend les jeux complètement fous) et sur la dernière, deux runs en « reverse boss order », une catégorie qui consiste à faire tous les boss dans l’ordre inverse de ce qui est normalement prévu par le jeu.

Les jeux extrêmement difficiles

• Crypt of the Necrodancer par SpootyBiscuit (Coda All Zones)

Ici, le runner Spooty Biscuit tente de finir Crypt of The Necrodancer avec Coda, le personnage le plus difficile du jeu. Décrit comme « probablement impossible » par les développeurs, ce personnage meurt s’il ramasse de l’argent, fait aller le jeu deux fois plus vite, il meurt s’il rate une pulsation (s’il ne fait pas d’action ou s’il en rate une quand deux barres se touchent en bas de l’écran) et ne possède qu’un demi-coeur.

• Kaizo Mario Bros. 3 par mitchflowerpower (any%)

Vous connaissez très certainement Kaizo Mario World, ce ROM hack de Super Mario World qui rend le jeu extrêmement difficile. Eh bien, ici on a la même chose ! Mais pour Super Mario Bros. 3. C’est mitchflowerpower qui s’y colle (le genre de mec qui est capable de recréer des bugs de tool-assisted speedrun, mais à la main), et bien que la run reste particulièrement impressionnante, elle ne reste pas dépourvue de plusieurs morts. En même temps, il semblerait que personne n’ait encore réussi à finir Kaizo Mario Bros. 3 sans mourir.

[nextpage title=”Quand les robots prennent la manette”]

Quand les robots prennent la manette

TASBot est un programme doublé d’un ROB capable d’envoyer des inputs dans les consoles. On le branche comme une manette et il est capable d’appuyer sur les boutons qu’on veut sur les frames qu’on veut. Ça sert souvent à casser les jeux et c’est encore une fois ce qu’il s’est passé durant cet AGDQ 2016

• Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima

TASBot joue avec le programme de reconnaissance d’écriture du jeu et cela donne une run extrêmement drôle à base de dessins, de DANK MEMES et même la participation du chat qui aura la possibilité de répondre lui même aux questions du docteur.

• Super Mario Bros. 3

Plus ou moins un “total control” du jeu (parvenir à recoder partiellement le jeu dans la RAM de la console uniquement en appuyant sur les touches de la manette), cette run commence pourtant comme un any% classique. L’un des meilleurs runners du jeu sera même invité à jouer avec un Mario complètement modifié qui obtiendra les mêmes capacités que Samus dans Super Metroid.

• Super Mario World

Le vrai “total control” de cette AGDQ. En multipliant les inputs, TASBot va reprogrammer le jeu dans la mémoire vive de la Super NES pour recréer… Super Mario Maker. Un véritable tour de force.

[nextpage title=”Ils font les jeux à l’envers”]

Ils font les jeux à l’envers

• The Legend of Zelda: A Link to The Past par Andy et superskuj (Reverse Boss Order Race)

Ces deux runners vont faire la course à la Triforce, mais plutôt que de simplement finir le jeu (ce qui peut se faire en 1 min 30 s), ils vont faire tous les boss en commençant par le dernier (Ganon, dans la Pyramide du Monde des Ténèbres) et en finissant par le premier (Les Chevaliers Armos du Palais de l’Est). Cette catégorie extrêmement intéressante permet de voir un grand nombre de glitches et de tricks. L’ambiance était également particulièrement détendue sur cette run ce qui la rend d’autant plus sympathique. C’est également pendant cette section que le cap du million de dollars de dons a été passé. MILLION DOLLAR HYYYYYYPE!

• Super Metroid par Straevaras (Reverse Boss Order)

La catégorie la plus difficile à faire sur Super Metroid. Le runner doit vaincre les 4 monstres principaux du jeu avant de finir par Mother Brain, le boss final. Le principal danger vient du fait que le premier boss à tuer se trouve dans une zone à forte chaleur et que le deuxième se trouve dans une zone immergée. Malheureusement, les combinaisons protégeant deux ces deux milieux hostiles ne se récupèrent qu’en battant les deux derniers boss. Straevaras devra donc se blinder de vie et être particulièrement rapide, car il perdra de la vie en continu dans certaines zones où il sera obligé de progresser. Il n’y arrivera d’ailleurs pas et sera obligé d’utiliser des sauvegardes de secours, mais la run n’en est pas moins intéressante ! Ce speedrun a également mis fin à la grande question que se pose l’AGDQ chaque année : « Faut-il sauver ou tuer les animaux ? »

Bonus