Dossier

Les vidéos de l’AGDQ 2016 que vous devez absolument voir

Par Corentin le

Kaizo-Mario-3-AGDQ-2016

L’AGDQ 2016, c’est terminé. Mais comme chaque année, c’était un plaisir de voir autant de beau jeu. Et comme on n’a pas tous eu le temps de regarder le stream en continu la semaine dernière, je vous propose ma petite sélection de run. Sur cette page vous aurez deux runs extrêmement difficiles, sur la suivante vous aurez le bloc TASBot (où un robot qui appuie très vite sur les boutons rend les jeux complètement fous) et sur la dernière, deux runs en « reverse boss order », une catégorie qui consiste à faire tous les boss dans l’ordre inverse de ce qui est normalement prévu par le jeu.

Les jeux extrêmement difficiles

• Crypt of the Necrodancer par SpootyBiscuit (Coda All Zones)

Ici, le runner Spooty Biscuit tente de finir Crypt of The Necrodancer avec Coda, le personnage le plus difficile du jeu. Décrit comme « probablement impossible » par les développeurs, ce personnage meurt s’il ramasse de l’argent, fait aller le jeu deux fois plus vite, il meurt s’il rate une pulsation (s’il ne fait pas d’action ou s’il en rate une quand deux barres se touchent en bas de l’écran) et ne possède qu’un demi-coeur.

• Kaizo Mario Bros. 3 par mitchflowerpower (any%)

Vous connaissez très certainement Kaizo Mario World, ce ROM hack de Super Mario World qui rend le jeu extrêmement difficile. Eh bien, ici on a la même chose ! Mais pour Super Mario Bros. 3. C’est mitchflowerpower qui s’y colle (le genre de mec qui est capable de recréer des bugs de tool-assisted speedrun, mais à la main), et bien que la run reste particulièrement impressionnante, elle ne reste pas dépourvue de plusieurs morts. En même temps, il semblerait que personne n’ait encore réussi à finir Kaizo Mario Bros. 3 sans mourir.