Dossier

Netflix : les meilleurs films et séries à voir en ce moment

Cinéma

Par Victor le

Véritable usine à fictions en tous genres, Netflix propose chaque mois de nouveaux contenus. Voilà notre sélection des meilleurs films et séries disponibles en ce moment sur la plateforme de streaming. Attrapez un plaid et un bol de pop corn. C’est parti !

Copyright Netflix

Avec le confinement en place, les services de streaming deviennent quasiment des produits de première nécessité. Le leader dans le domaine, Netflix, promet toujours plus de nouveautés chaque mois. Pas le temps d’explorer son vaste catalogue ? Pas de problème, on a sélectionné pour vous les meilleurs films et séries disponible sur la plateforme de streaming au N rouge. Parmi les lauréats, la nouvelle saison d’une série historique, un classique de Spielberg, le meilleur de Bébel, ou encore une série axée sur la Seconde Guerre Mondiale.

  • The Crown, Saison 4 – 15 novembre

Il y a deux raisons qui font de cette saison 4 de The Crown un passage incontournable en ce mois de novembre sur Netflix. D’abord, la série est tout simplement l’une des plus grosses productions du géant américain, faisant d’elle une fresque épique et finalement très respectueuse de l’histoire de la Reine Elizabeth II (et à travers elle de l’histoire récente de la Grande-Bretagne), de sa jeunesse à aujourd’hui. La seconde raison, c’est que cette saison 4 va introduire deux personnages iconiques de l’histoire britannique du XXème siècle : d’un côté, la très clivante première ministre Margaret Thatcher (qui a pris ses fonctions en mai 1979), de l’autre, la célébrissime Princesse Diana dont les débuts de la relation avec le Prince Charles seront au cœur de cette nouvelle saison.

Au casting, c’est la jeune actrice Emma Corin (Pennyworth) qui interprète Lady Di; Margaret Thatcher est incarnée par la très charismatique Gillian Anderson (X-FilesHannibal, et plus récemment Sex Education, aussi sur Netflix). Dans cette saison 4, Olivia Colman reste dans la peau de la Reine Elizabeth II. À ce rythme, la série va finir par rejoindre le présent, dans lequel cette chère Elizabeth occupe toujours le trône à 94 ans, après 68 ans de règne.

  • Peur sur la ville – 1er novembre

On vous disait il y a quelques jours que Netflix s’était payé une partie de la filmographie de Jean-Paul Belmondo, l’un des acteurs français les plus appréciés. On vous recommande chaudement les seize films de Bébel mais s’il faut en choisir un, on penchera pour Peur sur la ville qui fait partie de ces œuvres qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Sorti dans les salles françaises en avril 1975, ce film policier est un des plus gros succès au box-office de l’époque. Il met face à face le commissaire Letellier (Belmondo) et un tueur en série, qui se cache sous le pseudonyme Minos. En plus d’une intrigue captivante, le film est saupoudré de très belles cascades, le plus souvent effectuées par Bébel lui-même.

Si la seule présence de Jean-Paul Belmondo ne suffit pas vous convaincre de visionner Peur sur la ville, rappelez-vous que le film est réalisé par Henri Verneuil (on ne compte plus les classiques qu’il a réalisé : La Vache et le Prisonnier, Mélodie en sous-sol, Le Clan des Siciliens…), et que sa bande-originale est composée par le légendaire Ennio Morricone, qui nous a quitté en juillet dernier. Excusez du peu.

  • The Liberator – 11 novembre 2020

Ne vous méprenez pas, The Liberator  n’est pas une série sur la Première Guerre Mondiale mais sur la Seconde. En effet, sa date de sortie, le jour du 102ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, aurait pu nous induire en erreur. Cette série de guerre, adaptation d’un roman de l’auteur britannique Alex Kershaw, s’appuie sur des faits réels et relate des combats menés par le 157ème régiment d’infanterie d’Oklahoma durant la Seconde Guerre Mondiale. D’un style graphique très particulier, la série d’animation est réalisée par Jeb Stuart, un scénariste américain qui a travaillé, entre autres, sur Piège de Cristal (Die Hard) et Le Fugitif.

Si la technique d’animation ne vous dit rien, c’est parce qu’il s’agit en réalité d’un subtil mélange d’images en prises de vues réelles et d’images de synthèse. Avec cette série, Netflix souhaite sans doute avoir dans son catalogue son propre Band of Brothers, l’excellente mini-série d’HBO sur la Seconde Guerre Mondiale. The Liberator peut également vous donner envie de (re)voir Il Faut Sauver le Soldat Ryan. Derrière ces deux inspirations potentielles de la série de Netflix, un seul et même homme : Steven Spielberg, que l’on retrouve ci-dessous.

  • La Guerre des Mondes (2005) – 1er novembre

Le roman de H.G Wells, paru en 1898, a fait l’objet de nombreuses adaptations cinématographiques (et bien sûr, aussi, radiophonique avec Orson Welles en 1938). En 2005, c’est le réalisateur Steven Spielberg qui s’attaque à l’œuvre du romancier de science-fiction. Sa Guerre des Mondes est l’une des quatre adaptations ciné du roman, et, avec Tom Cruise à l’affiche, devient rapidement l’une des plus connues.

Le ton du film de Spielberg est assez sombre et dramatique, mettant devant nos yeux une humanité complètement désemparée face à une invasion martienne impitoyable. En plus de bénéficier du talent de Tom Cruise, le film propose des effets spéciaux à la fois époustouflants et effrayants. Science-fiction, guerre, horreur, apocalypse… Spielberg mélange habilement les genres dans son 24ème film. Bref, La Guerre des Mondes de Steven Spielberg est un incontournable dans le club très fermé des (bons) films catastrophes.

  • Bob l’éponge – Le film : Éponge en eaux troubles – 1er novembre

Ce personnage ultra-classique de l’univers des dessins-animés apparaît comme une évidence pour cette petite sélection pour novembre. Né en 1999 sur la chaîne américaine Nickelodeon, Bob L’éponge est aujourd’hui presque aussi connu que Michael Jackson ou que Jésus-Christ. La fameuse éponge jaune anthropomorphe et ses amis aquatiques ont déjà eu droit à deux adaptations cinématographiques (Bob L’éponge, le film en 2004 & Bob l’éponge, le film : Un héros sort de l’eau en 2015) et ce nouvel opus sera en réalité un prequel à ces deux premiers films. On retrouvera bien entendu Bob ainsi que ses plus fidèles comparses, comme son meilleur ami Patrick ou encore Carlo Tentacule. Ensemble il partiront à la recherche de la cité perdue « d’Atlantic City ».

Il faut préciser que ce film Bob L’éponge est une énième victime de la pandémie de coronavirus. Incessamment repoussées depuis 2019, les nouvelles aventures de Bob L’éponge ont finalement été transférées vers plusieurs services de streaming, dont Netflix. Le fait que ce film ait été initialement prévu pour le grand écran devrait vous convaincre d’y jeter un coup d’œil.

  • Les Chroniques de Noël – Deuxième partie – 25 novembre

Navré, mais vous n’y échapperez pas : on termine cette sélection avec un bon vieux film de Noël (américain en plus). Vous l’aurez compris, il s’agit de la suite des Chroniques de Noël (sorti en 2018), qui racontait une histoire pour le moins classique : des enfants tentent de piéger le Père Noël et, par effet « boule de neige », finissent par empêcher ce dernier de livrer ces cadeaux. Bref, une fois de plus, ils avaient la lourde tâche de « sauver Noël ». Certes, il s’agit d’un scénario vu et re(re)vu, mais cette suite pourrait bien valoir la peine, notamment parce que c’est Christopher Columbus qui est derrière la caméra. Pour rappel, le réalisateur américain avait dirigé les deux premiers films de la franchise Harry Potter au cinéma (Harry Potter à l’école des Sorciers en 2001 et Harry Potter et la Chambre des Secrets un an plus tard).

L’autre atout du film, c’est l’acteur Kurt Russel, qui reprend son rôle de Père Noël pour ce second opus. Il est accompagné de Goldie Hawn, qui incarne quant à elle la Mère Noël. Dans cette suite, Noël sera de nouveau menacé et aura encore besoin d’un sauvetage, comme de juste.

Cette sélection ne dévoile qu’une petite partie des ajouts de mois-ci. Pour voir l’ensemble des programmes qui ont fait leur entrée sur la plateforme de streaming, retrouvez notre liste des nouveautés Netflix de novembre.