Test

[Impressions] On a joué au nouveau Ratchet & Clank et on vous dit si ça sent bon [PS4]

Par Mathieu le

“Le jeu vidéo tiré du film, tiré lui-même du jeu vidéo”, voilà comment nous a été présenté ce “nouveau” chapitre des aventures de notre ami le lombax, Ratchet, et de son compagnon de route, le petit robot Clank. Après un dernier opus en 2013 qui n’est pas resté dans les annales, Ratchet et Clank sont de retour cette année avec un reboot du premier épisode sur PS4, à sortir le 15 avril prochain (en même temps que film qui paraîtra le 13 avril). Nous avons eu la chance de pouvoir y jouer durant trois heures et on vous dit tout de suite ce qu’on en a pensé !

RCPS4_5_nov_run

Comme vous nous l’expliquions, le jeu reprend les bases de ce qu’a été le tout premier opus de Ratchet & Clank sorti sur nos Playstation 2 en 2002 et qui avait marqué les joueurs par son univers, ses personnages, son gameplay atypique et sa forte dose d’humour. On retrouve donc l’arc narratif que nous connaissons déjà, les mêmes protagonistes et les mêmes mondes. Mais ce n’est pour autant pas un simple remake HD du jeu PS2. Non, loin de là. Tout a été retravaillé et recréé pour être en parfaite coordination avec l’ère du temps et la puissance de la Playstation 4. Les mondes sont bien évidemment plus grands et laissent plus d’espace tandis que l’histoire se veut elle calquée sur le film qui s’est lui-même basé sur le premier jeu. C’est donc animé de sentiments multiples mais agréables (l’étonnement, la joie) que l’on (re)découvre comment Ratchet et Clank se sont connus et sont devenus amis mais aussi qui sont le capitaine Qwark, le Docteur Nefarious ou Chairman Drek et les rapports qu’ils entretiennent avec nos héros.

RCPS4_1_met_train

Un autre point qui m’a agréablement surpris c’est que les technologies actuelles ont permis aux développeurs de nous proposer certaines séquences impossible à jouer en 2002. James Stevenson de chez Insomniac Games nous a d’ailleurs longuement parlé d’une séquence dans le train, jouable dans la version actuelle mais qu’il avait été impossible aux équipes de l’époque de designer à cause des limites de la PlayStation 2. On ne voyait donc qu’une simple cinématique il y a 14 ans mais aujourd’hui, nous pouvons entièrement la jouer. Et ce n’est pas un cas isolé.

Les armes proposées et la possibilité de les améliorer sont, bien évidemment, au rendez-vous, et les boulons d’or toujours aussi compliqués à trouver sur les cartes. En clair, la nouvelle aventure sera agrémentée de quelques défis supplémentaires qui habilleront l’aventure principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *