Test

MWC 2018 : prise en main des Wiko View 2, ceux qui vont chercher l’inspiration du côté de l’Essential Phone

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Comme tous les ans, et comme tous les constructeurs, Wiko profite du MWC pour annoncer de nouveaux smartphones. Au milieu d’innombrables modèles d’entrée de gamme plus ou moins oubliables, le constructeur de smartphones désormais 100 % chinois a dévoilé deux modèles intéressants : les Wiko View 2 et View 2 Pro. Leur particularité ? Ce sont des smartphones avec des écrans au ratio 19:9 – le même que l’iPhone X – mais avec une encoche inspirée de l’Essential Phone.

Vous vous souvenez de l’Essential Phone ? Quelques mois avant l’annonce de l’iPhone X une société américaine avait dévoilé un premier smartphone doté d’un véritable écran bord à bord avec une petite bosse inversée sur le front pour y intégrer la caméra frontale. Si vous ne vous en souvenez pas, c’est normal : avec moins de 100 000 ventes à ce jour, le téléphone d’Andy Rubin s’est révélé être un échec.

Un design convaincant

Mais le design de ce smartphone a beaucoup inspiré Wiko, qui a repris à quelques détails près la même façade de téléphone. Les Wiko View 2 sont donc des smartphones dotés d’écrans bord à bord (de 6 pouces) prenant la quasi-totalité de la façade, avec une petite encoche ronde pour la caméra frontale. Ce n’est peut-être pas très original, mais les finitions sont très bonnes, l’écran semble de qualité (malgré une définition HD+ un peu faiblarde) et l’ensemble possède un côté qualitatif loin d’être déplaisant. Disons-le tout net : c’est un beau smartphone.

Côté face, Wiko a aussi soigné son téléphone avec une jolie coque en verre. Une coque brillante et agréable en prendre en main du fait des bords recourbés. Sur la version Pro, Wiko n’a toutefois pas pu s’empêcher de placer les capteurs photo verticalement. Un hommage (?) à l’iPhone X.

Plutôt réussi du point de vue du design, Wiko a également soigné la partie logicielle. Non seulement ces Wiko View 2 sont installés sous Android 8.0 Oreo, mais en plus ils intègrent une nouvelle interface beaucoup plus sobre que les années précédentes. Exit la surcouche chargée de Wiko de 2017, cette année l’interface ressemble beaucoup à de l’Android pur, avec des icônes rondes plutôt jolies et un tiroir d’application.

Mais une fiche technique modeste

C’est surtout du côté des fiches techniques que les deux appareils se différencient. Le Wiko View 2 est équipé d’un unique capteur dorsal de 13 MP tandis que le Wiko View 2 Pro est équipé d’un double capteur photo de 16 + 8 MP. Le second capteur permet sur ce modèle de prendre des photos avec un grand-angle de 120 degrés, comme on l’a déjà vu sur le LG G6 ou plus récemment sur le Zenfone 5. Comme souvent sur ce genre de salon, il était difficile de juger de la qualité de l’appareil photo en quelques minutes.

Wiko oblige, les fiches techniques des deux téléphones pêchent un peu par rapport à la concurrence. Les View 2 et View 2 Pro sont en effet équipés avec des SoC d’entrée de gamme de chez Qualcomm, un Snapdragon 435 avec 3 Go de RAM pour le premier et un Snapdragon 450 avec un 4 Go de RAM pour le second. Ce qui est suffisant pour faire tourner les applications du quotidien, mais ne garantit pas vraiment une fluidité à toute épreuve avec le temps qui passe. On se consolera en se disant qu’ils sont fournis avec 32 Go d’espace de stockage (64 Go sur la version Pro) et une batterie de 3000 mAh.

Sortie en avril prochain avec un prix de départ sous la barre des 200 euros

Une fiche technique modeste qui a toutefois permis à Wiko de compresser les prix. Le Wiko View 2 sera vendu dès le mois d’avril 2018 au prix de 199 euros et le Wiko View 2 Pro au mois de mai au prix de 299 euros. Un rapport qualité-prix très intéressant – surtout pour le View 2 – compte tenu de son design particulièrement tendance.