Test

Test flash : The Shoot

Par Rédacteur Invité le

C’est un fait : le line-up du PS Move, tout comme celui de Kinect, n’est pas des plus réjouissant. Et évidemment, s’il propose des jeux prometteurs, il contient également des softs qui donnent franchement l’impression d’avoir été développés par dessus la jambe, histoire d’être disponibles dans les temps…

the-shoot-playstation-3-ps3-014


Lorsqu’un soft est proposé à moins de 40€ lors de sa sortie, on peut décemment se poser des questions quant à ses qualité intrinsèques. Que le jeu soit ou non développé par Sony. Et il ne faut pas très longtemps pour qu’on en vienne à deviner que le prix de The Shoot est complètement en adéquation avec le soin dont il a bénéficié. Pour faire court, ce soft est un simple rail-shooter utilisant le PS Move d’une manière peu originale, et qui nous projette dans le monde du cinéma en nous proposant de tourner des scènes de divers films aux thèmes variés (western, SF, horreur, ect…) Le tout en plombant évidemment tout ce qui bouge à l’écran (le jeu étant basé sur un mécanisme de multiplicateur, qui vous récompense lorsque vous alignez les tirs dans le mille), et en évitant de coller des bastos dans les civils, histoire de ne pas faire péter les plombs au réalisateur vous supervisant. Bon, évidemment, vous disposez de quelques variantes de gameplay, et pourrez ainsi faire ralentir le temps en effectuant un tour sur vous même, balancer des tirs plus puissants en pointant votre périphérique au sol ou au plafond, c’est selon, ou bien encore orienter le PS Move à droite, à gauche et vers le bas pour éviter de temps en temps les tirs ennemis. A part ça ? Et bien, en toute honnêteté, c’est souvent très linéaire, finalement assez imprécis lorsqu’il est question de réaliser plusieurs actions à la suite, et plombé par un doublage complètement catastrophique. Rajoutez à cette addition déjà salée le fait qu’il ne faut que quelques heures pour faire le tour des différents niveaux du jeu et qu’il n’est pas rare que le jeu subisse de petites saccades, et vous en déduirez par vous-même que si le PS Move jouit d’un joli potentiel, ce n’est certainement avec The Shoot que vous pourrez en profiter. Allez, au suivant !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Amusant, au départ…

Les –
Très court
Bien trop linéaire
Réalisation graphique à la ramasse
Doublage stressant !

C’est un fait : le line-up du PS Move, tout comme celui de Kinect, n’est pas des plus réjouissant. Et évidemment, s’il propose des jeux prometteurs, il contient également des softs qui donnent franchement l’impression d’avoir été développés par dessus la jambe, histoire d’être disponibles dans les temps…

the-shoot-playstation-3-ps3-014


Lorsqu’un soft est proposé à moins de 40€ lors de sa sortie, on peut décemment se poser des questions quant à ses qualité intrinsèques. Que le jeu soit ou non développé par Sony. Et il ne faut pas très longtemps pour qu’on en vienne à deviner que le prix de The Shoot est complètement en adéquation avec le soin dont il a bénéficié. Pour faire court, ce soft est un simple rail-shooter utilisant le PS Move d’une manière peu originale, et qui nous projette dans le monde du cinéma en nous proposant de tourner des scènes de divers films aux thèmes variés (western, SF, horreur, ect…) Le tout en plombant évidemment tout ce qui bouge à l’écran (le jeu étant basé sur un mécanisme de multiplicateur, qui vous récompense lorsque vous alignez les tirs dans le mille), et en évitant de coller des bastos dans les civils, histoire de ne pas faire péter les plombs au réalisateur vous supervisant. Bon, évidemment, vous disposez de quelques variantes de gameplay, et pourrez ainsi faire ralentir le temps en effectuant un tour sur vous même, balancer des tirs plus puissants en pointant votre périphérique au sol ou au plafond, c’est selon, ou bien encore orienter le PS Move à droite, à gauche et vers le bas pour éviter de temps en temps les tirs ennemis. A part ça ? Et bien, en toute honnêteté, c’est souvent très linéaire, finalement assez imprécis lorsqu’il est question de réaliser plusieurs actions à la suite, et plombé par un doublage complètement catastrophique. Rajoutez à cette addition déjà salée le fait qu’il ne faut que quelques heures pour faire le tour des différents niveaux du jeu et qu’il n’est pas rare que le jeu subisse de petites saccades, et vous en déduirez par vous-même que si le PS Move jouit d’un joli potentiel, ce n’est certainement avec The Shoot que vous pourrez en profiter. Allez, au suivant !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Amusant, au départ…

Les –
Très court
Bien trop linéaire
Réalisation graphique à la ramasse
Doublage stressant !