Test

[Test] iPhone 11 : le nouveau standard chez Apple

Apple

Par Remi Lou le

Comme chaque année, Apple profite du mois de septembre pour lancer ses nouveaux iPhone. Cette année, la firme de Cupertino renouvelle sa gamme de la même façon qu’en 2018, avec une version standard, l’iPhone 11, et une version premium déclinée en deux tailles d’écran, les iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max. Si la différence de prix est assez prononcé entre les deux gammes (350 euros de différence entre l’iPhone 11 et l’iPhone 11 Pro, tout de même), les différences ne sont, en réalité, pas si nombreuses que cela, et l’iPhone 11 hérite de la plupart des nouveautés intéressantes de ce cru 2019. En bref, c’est certainement l’iPhone le plus intéressant de cette gamme, même s’il faudra faire avec quelques compromis pour justifier son tarif plus réduit.

Surtout, Apple a décidé de renommer sa gamme et a nommé iPhone 11 le successeur de l’iPhone XR. Ce rebranding en fait d’emblée le porte-étendard de la nouvelle gamme, et c’est surtout, pour le grand public, le modèle qui sera perçu comme « Le nouvel iPhone ». Vendu à partir de 809 euros en France, voilà ce que vous propose l’iPhone 11 d’Apple :

 iPhone 11
Écran- Liquid Retina
- 6,1 pouces
- Définition 828x1792
- Taux de contraste 1400:1
- Densité 326ppp
- Dolby Vision
- HDR10
- DCI-P3
- 625 nits
- True Tone
- Haptic Touch
- Encoche
Design- Contour en aluminium
- Dos en verre glossy
- IP68
SoC et GPU- A13 Bionic
- CPU 20% plus performant que le A12
- GPU 20% plus performant que le A12
- Jusqu'à -40% de consommation d'énergie
- Machine Learning
- Gravure en 7nm
Mémoire- 4 Go de RAM
- 64Go, 128 Go ou 256 Go stockage
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Noir
- Vert
- Jaune
- Mauve
- Rouge (RED)
- Blanc
Appareil photo- Capteur principal de 12 MP
- Standard 26mm et Ouverture f/1.8
- Capteur ultra grand-angle de 12 MP
- FoV 120° et Ouverture F/2.4
- Flash True Tone
- Smart HDR
- Mode Portrait
- Mode Nuit
- Mode Panorama (63 MP)
- Format JPEG et HEIF
- Capture vidéo UltraHD jusqu'à 60fps
- Photo de 8MP pendant l'enregistrement 4K
- Stabilisation optique
- Ralentis jusqu'à 240fps en 1080p

- Capteur frontal de 12 MP
- Ouverture f/2.2
- Mode Portrait
- Animoji et Memoji
- Reconnaissance des visages 3D
- Smart HDR
- Capture vidéo frontal en UltraHD jusqu'à 60fps
- Stabilisation électronique
- Slofie en 1080p à 120fps
- Retina Flash
Audio- Haut-parleur stéréo
- Dolby Atmos
- Dolby Digital Plus
- Pas de prise jack 3,5mm
Batterie- 3036 mAh
- Fast Charging 18W (50% en 30 min)
- Port Lightning
- USB 2.0
- Fast Wireless Charging 10W
Connectivité- Face ID
- Bluetooth 5.0
- WiFi 6
- 1x nano-SIM
- 1x eSIM
- 4G LTE
Logiciel- iOS 13.1
Taille et Poids- 150,9 x 75,7 x 8,3 mm
- 194g
Prix809 € (64Go)
859 € (128Go)
979 € (256Go)
Date de disponibilité20 septembre 2019
[nextpage title= »Design et Écran »]

Toujours le même écran LCD

On prend les mêmes et on recommence. Comparé à son prédécesseur, l’iPhone 11 se distingue peu. La face avant reste absolument identique à l’iPhone XR, avec toujours la même dalle LCD de 6,1 pouces, les mêmes bordures plus prononcées que sur les modèles Pro, et la même encoche qui renferme Face ID. Ne cherchez pas, il s’agit exactement du même écran que l’an dernier, mais après tout, c’est une excellente dalle, bien calibrée, lumineuse (625 nits) et extrêmement juste au niveau des couleurs (P3). On regrettera simplement qu’Apple ne soit toujours pas passé à l’OLED sur ce modèle, d’autant plus qu’avec iOS 13 – livré par défaut avec les nouveaux iPhone – Apple a inauguré un mode sombre du plus bel effet sur ce type d’écran au contraste infini. Mais après tout, on s’en contentera, d’autant que mis à part son écran, l’iPhone 11 Pro n’offre pas beaucoup plus pour une coquette somme supplémentaire. Oui, c’est bien une dalle LCD d’une définition de 1 792 x 828 pixels à 326 ppp, soit même pas de la Full HD. Pour autant, cela ne se ressent absolument pas au quotidien, d’autant plus sur une dalle de cette taille. Au contraire, cette résolution « modérée » profite à l’autonomie du smartphone, qui progresse encore cette année.

Design 

À l’arrière, en revanche, on a droit à un peu de changement côté design, avec notamment la disparition de la mention « iPhone » en bas du smartphone, qui était présente depuis le tout premier modèle de 2007. On notera également que la Pomme a perdu de la hauteur, et se retrouve désormais centrée. Un choix plutôt bienvenu, alors que le dos aurait pu sembler trop chargé si Apple avait laissé son logo à côté de cet imposant bloc photo. Ce bloc, c’est justement l’un des changements majeurs de cette génération d’iPhone. Les deux objectifs se retrouvent un peu surélevés, contenus à l’intérieur d’une plaque de verre mate, alors que le reste du smartphone est fait de verre brillant (sur l’iPhone 11 Pro, c’est l’inverse). Ce sera avant tout une question de goût, même si, on vous prévient, les capteurs photo de ce nouvel iPhone ne sont pas vraiment discrets, mais c’est pour la bonne cause. Côté audio, toujours pas de prise jack, et pas non plus d’adaptateur lightning vers jack 3,5 mm dans la boîte. L’avenir est au sans-fil et Apple ne manquera pas de vous vendre ses AirPods en supplément. Les haut-parleurs de l’appareil profitent malgré tout du Dolby Atmos. 

Côté coloris, on a droit à six couleurs, avec le classique tandem noir et blanc, mais aussi rouge (notre modèle de test), jaune, mauve et vert. On retrouve toujours ces tranches en aluminium teintées de la couleur du smartphone, avec un souci du détail qui nous rappelle qu’on est chez Apple (les bandes réseaux prennent elles aussi la couleur du smartphone, tout comme les bords chromés des objectifs photo). Le smartphone sait également se faire léger, malgré ses dimensions, avec 194 grammes sur la balance. Cette taille devrait plaire au plus grand nombre, en nous faisant profiter d’une surface d’affichage généreuse sans pour autant que le smartphone ne soit trop encombrant. Pour finir, le smartphone est également IP68, et peut être immergé à 2 mètres de profondeur pendant 30 minutes.

[nextpage title= »Performances, iOS 13 et Autonomie »]

L’A13 fait des ravages

Si le design ne change pas beaucoup par rapport à l’iPhone XR de l’an dernier, c’est bien à l’intérieur que les choses sont différentes. Comme les modèles « Pro », l’iPhone 11 est équipé de la nouvelle puce A13 d’Apple. Quand on constate déjà la puissance démesurée du SoC de l’an dernier (à ce jour à peine égalée par la concurrence), on ne peut que faire confiance en la maitrise d’Apple dans ce domaine. Si le bond en puissance est bien là, il reste mesuré par rapport à ce qu’on a pu avoir l’an dernier. Certes, on pourrait se demander à quoi sert toute cette puissance, alors que les applications et jeux aujourd’hui disponibles sur l’App Store sont déjà loin de mettre à genoux l’A12. Malgré tout, c’est un gage de longévité et la certitude que l’iPhone 11 pourra profiter de nombreuses mises à jour logicielles sans ralentissement, tout du moins autant que les modèles « Pro ».

Autant le dire tout de suite, à l’usage, on ne sent absolument pas la différence sur l’iPhone 11 par rapport à un iPhone XR (et même un iPhone X) sous iOS 13. Tout est parfaitement fluide et extrêmement rapide. Les applications s’ouvrent instantanément, et le smartphone chauffe très peu, même lorsqu’il est fortement sollicité. C’est une sensation particulière, mais on sent que même en cas d’usage intensif, l’iPhone 11 a encore de la réserve. On va dire que c’est plus rassurant qu’utile à l’heure actuelle. On notera toutefois qu’avec l’arrivée d’Apple Arcade, cette puissance pourrait bien être mise à profit plus vite qu’on ne le pense.

En revanche, là où les performances de la puce A13 peuvent se mesurer dès à présent, c’est sur l’autonomie et les améliorations de la puce en matière de consommation énergétique. L’iPhone XR était un cheval, l’iPhone 11 est un chameau. Dans nos tests, l’autonomie s’est tout bonnement révélée excellente. À titre de comparaison, l’iPhone X que j’ai longtemps utilisé en smartphone personnel me durait péniblement la journée, quand l’iPhone 11 peut facilement me tenir une journée et demie voire deux jours, sans que l’usage en soit sensiblement différent. Apple annonce quand à lui une heure d’autonomie en plus par rapport à l’iPhone XR, et, dans les faits, le pari est largement tenu.

iOS 13 souffle un vent de fraicheur (dans la continuité)

Du côté de l’interface, l’iPhone 11 reste… un iPhone. iOS 13 apporte son lot de nouveautés tout en restant dans la continuité de ce que propose Apple depuis le début avec son système d’exploitation mobile. L’interface reste toujours très simple, diablement efficace, et la navigation gestuelle inaugurée avec l’iPhone X reste toujours l’une des meilleures du marché. En ce qui concerne iOS 13, on acquiert un certain nombre de fonctionnalités qui manquaient à l’appel sur iPhone, comme le mode Sombre, un gestionnaire de fichiers mieux pensé, mais aussi une refonte de plusieurs applications (Photos, Rappels…), ou encore toutes les nouveautés partagées avec iPadOS.

En usage courant, iOS reste toujours aussi plaisant à utiliser, sans bouleverser les habitués. On pourrait regretter un certain manque de personnalisation, mais, à vrai dire, c’est aussi une des forces d’iOS. Tout est à sa place, et l’appareil est prêt à être utilisé de façon optimale dès la sortie de la boîte. Notons tout de même qu’iOS 13 est également disponible avec vos anciens iPhone (à partir de l’iPhone 6S).

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]

Apple revient dans la course à la photo (et prend la tête)

On arrive aux choses sérieuses : la photo. Car si certains ajouts sont bienvenus sur ce cru 2019 d’iPhone, c’est notamment sur la partie photo qu’Apple commençait à accuser son retard face à la concurrence. Autant vous le dire tout de suite, l’iPhone 11 rattrape non seulement ses concurrents dans ce domaine, mais parvient même à les dépasser selon les situations.

L’iPhone 11 est équipé de deux objectifs, contrairement à son prédécesseur, l’iPhone XR, qui devait s’en contenter d’un seul. On retrouve donc un capteur principal de 12 Mpx stabilisé (équivalent 26 mm) ouvrant à f/1,8 et un capteur ultra grand-angle de 12 Mpx (équivalent 13 mm) ouvrant à f/2,4. Le capteur selfie s’améliore légèrement en passant à 12 Mpx et en proposant un angle élargi, et la capacité de filmer des vidéos slow motion.

En ce qui concerne le capteur principal, il y a un petit mieux par rapport à l’an dernier, notamment au niveau de l’autofocus, mais ce n’est pas si flagrant que cela à l’usage. La grande nouveauté vient du capteur ultra grand-angle, qui s’invite pour la première fois chez Apple. En offrant un champ de vision de 120°, le nouveau capteur permet de capturer une scène monumentale très facilement et d’explorer de nouvelles voies créatives sur iPhone. Dans la pratique, ce capteur s’avère très bon, bien qu’offrant une forte distorsion de l’image (mais c’est normal, c’est un ultra grand-angle).

Capteur principal à gauche, ultra grand-angle à droite

Surtout, Apple a particulièrement soigné le rendu de ses deux capteurs, si bien qu’on ne note absolument aucun changement de couleur lorsqu’on passe de l’un à l’autre. La transition se fait également avec fluidité lorsqu’on zoome de l’ultra grand-angle au capteur principal (de 0,5x à 1x). À défaut d’être le premier à proposer ce type de capteur, Apple le fait bien et ajoute quelques fonctionnalités intéressantes, comme le fait de montrer le rendu d’un cliché en ultra grand-angle qui vient s’afficher en transparence à l’écran lorsqu’on est dans l’appareil photo.

Ajout tant attendu par les utilisateurs d’iPhone en photo : le mode nuit. Celui-ci fait son apparition sur les nouveaux iPhone, et il faut bien avouer qu’il est plutôt réussi. Ce mode s’active automatiquement dès lors que la lumière vient à manquer sur un cliché, et ne bénéficie pas d’un menu dédié. Pas de révolution à ce niveau, puisque Apple utilise la technique ancestrale de la pose longue, qui permet de capturer un maximum de détails dans une scène lorsque la lumière vient à manquer, tout comme ses concurrents.

Le mode nuit de l’iPhone 11 n’est pas aussi prononcé que sur le Google Pixel 3 ou le Huawei P30 Pro, qui ont tendance à surexposer la scène de nuit afin de donner l’impression qu’on se trouve en plein jour. Chez Apple, l’effet est plus modéré, et respecte l’ambiance nocturne tout en proposant des résultats à la hauteur. Quoi qu’il en soit, le piqué et le niveau de détail des clichés en basse lumière se hissent aisément parmi les meilleurs sur smartphone. Notons toutefois que le mode nuit n’est disponible qu’avec l’objectif principal, et pas l’ultra grand-angle.

iPhone XR à gauche, iPhone 11 à droite

Vidéo : l’iPhone creuse son avance

En ce qui concerne la vidéo, Apple propose toujours l’un des meilleurs appareils du marché, capable de filmer jusqu’en 4K à 60 i/s. La qualité est tout bonnement excellente, en plus de proposer une stabilisation particulièrement performante, et on note que le mode Smart HDR qui a été inauguré l’année dernière (et qui permet d’éclairer de façon homogène les différentes zones d’une image) fait encore des progrès cette année.

Tout comme en photo, le rendu des couleurs est sensiblement identique entre l’objectif principal et l’ultra grand-angle, qui offre ainsi de nouvelles possibilités en vidéo. Les plus professionnels lorgneront rapidement du côté de l’application FiLMiC Pro, qui permet de transformer son iPhone en véritable caméra professionnelle de poche, d’autant que l’app sera mise à jour prochainement pour profiter de la puissance de l’iPhone 11, et ainsi offrir la possibilité de faire du Multicam avec tous les capteurs en même temps.

 

Crédits : Apple

 

Apple iPhone 11 (64 Go)...
3 363 Commentaires
Apple iPhone 11 (64 Go)...
  • Écran LCD Liquid Retina HD 6,1 pouces
  • Résistant à la poussière et à l’eau (jusqu’à 2 mètres pendant 30 minutes maximum,...
  • Double appareil photo avec ultra grand-angle et grand-angle 12 Mpx, mode Nuit, mode Portrait et...
  • Caméra avant TrueDepth 12 Mpx avec mode Portrait, vidéo 4K et ralenti
[nextpage title= »Conclusion et Galerie Photo »]

Conclusion

En conclusion, on peut aisément qualifier l’iPhone 11 d’iPhone XR « S ». Le smartphone reprend l’essentiel des bons points de l’iPhone de l’an dernier tout en améliorant la recette. Toujours aussi plaisant à utiliser, et d’autant plus avec iOS 13, l’iPhone 11 rattrape surtout nettement le retard d’Apple en matière de photo mobile et affirme sa suprématie en vidéo. Meilleures performances, meilleure autonomie, et tout un tas de petits ajouts fort sympathique.

Maintenant, à la question de savoir s’il faut l’acheter ou non, c’est à vous de voir. Les nouveautés avec l’iPhone XR de l’an dernier ne sont pas flagrantes, et le passage de l’un à l’autre n’est vraiment pas justifié. Par ailleurs, l’iPhone 11 n’est pas compatible avec la 5G, ce qui n’en fait pas vraiment un gage de longévité lorsque la nouvelle norme réseau se généralisera. N’empêche que l’iPhone 11 est un très bon modèle, équilibré et performant, avec des évolutions pertinentes à tous les niveaux, mais pas de révolution.