Test

Test : Nvidia 3D Vision 2

Hardware

Par Anh Phan le

Depuis le début de la commercialisation de la 3D, Nvidia a toujours été pro-actif dans le domaine pour les jeux sur PC. Alors oui, à l’heure actuelle, la 3D ne fait pas spécialement vendre, faute de contenus, non pas sur le nombre, mais sur la qualité.
Pour le voir, il suffit de vous demander quel contenu, en dehors d’Avatar, vous a marqué ces derniers temps… Et c’est encore plus flagrant avec les salles de cinéma qui, il fut un temps, n’affichaient que des salles 3D.

Par contre, c’est une autre histoire sur PC puisque le contenu concerné, les jeux, sont plus à même de vous proposer du vrai contenu 3D. Alors oui, il y a eu aussi l’époque où la 3D était tellement prononcée que ça en devenait injouable. Mais Nvidia a travaillé dessus depuis et il est vrai que les dernières productions vous proposent une expérience bien mieux optimisée, enfin, avec les 3D Vision et 3D Vision 2.

Le matériel

Inutile de vous préciser la chose, mais pour pouvoir profiter de la 3D avec Nvidia, il vous faut obligatoirement un moniteur 3D ou avec une véritable fréquence d’au moins 120Hz (60Hz par oeil) puisque c’est de la 3D Active. À côté, il vous faudra bien évidemment une carte graphique Nvidia avec une sortie au moins Dual DVI, de préférence moyen de gamme ou plus pour les jeux, les fameuses lunettes actives 3D Vision 2 du fondeur et son récepteur (qui peut désormais être intégré dans un moniteur).

On commence par la 3D Vision 2 qui, vous l’avez deviné est la seconde itération des lunettes 3D de Nvidia. Au niveau des nouveautés, on notera un nouveau design pour une portabilité optimisée et surtout la nouvelle technologie LightBoost qui permet de récupérer 30% de plus de luminosité par rapport aux 3D Vision, première du nom. À titre de rappel, les lunettes communiquent avec le récepteur via IR.
À côté, on a bénéficié d’un écran compatible avec toutes les nouveautés, le fameux Asus VG278H qui vous propose une fréquence de 120Hz, une diagonale de 27″ avec une résolution de 1920×1080, le récepteur 3D de Nvidia intégré, la compatibilité LightBoost. C’est pour l’instant le seul écran compatible Lightboost mais d’autres constructeurs devraient proposer des écrans compatibles comme Acer.

Et enfin, n’oubliez pas de mettre à jour vos drivers puisque ces derniers intègrent justement la reconnaissance de la 3D Vision.

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8