Anonymous va révéler l’identité de 1000 membres du Ku Klux Klan

Sur le web

Par Elodie le

Le groupe Anonymous refait parler de lui. L’une de ses opérations est actuellement dirigée contre le Ku Klux Klan, le mouvement promet de lever le voile sur l’identité de 1000 de ses membres.

anonymous_identité_1000_ku_klux_klan

Il y a un an tout juste, l’opération KKK débutait (#opKKK), c’était la correction et l’humiliation en ligne : Anonymous avait pris possession du compte Twitter officiel de l’organisation suprématiste blanche américaine, en réponse à la décision d’un grand jury de ne pas inculper Darren Wilson, le policier qui a tué Michael Brown, jeune afro-américain de 18 ans qui circulait non armé.

« Nous n’avions jamais dit que nous ne frapperions qu’une seule fois » Anonymous.

Il faut croire qu’Anonymous n’en a pas fini avec le KKK puisque le collectif relance l’opKKK en cette date anniversaire. Cette fois-ci, il s’agit de révéler l’identité d’environ 1000 membres de l’organisation extrémiste, comme le rapporte The Guardian. L’un des membres du collectif Anonymous aurait eu accès à cette base de données en piratant le compte Twitter d’un membre du KKK.

« Après avoir observé de près beaucoup d’entre vous, nous sommes convaincus que rendre votre organisation plus transparente est une action juste, appropriée et le seul moyen d’action. Vous êtes des terroristes qui cachent leur identité sous des draps et infiltre la société à tous les niveaux. Vous avez eu du sang sur les mains pendant près de 200 ans. […] Vous continuez à menacer les gens, les journalistes qui dénoncent vos comportements. Vos intimidations ne peuvent plus être tolérées », explique ainsi le collectif Anonymous dans un communiqué publié sur Pastebin.

Anonymous est un groupe disparate d’hacktivistes en ligne, sans leader connu ou structure hiérarchique, né sur le forum 4chan en 2003.

Sur le Twitter de l’opération KKK, le collectif a lancé le compte à rebours pour la levée de l’anonymat, ce dernier s’achève le 5 novembre.

En parallèle, l’opération #HoodsOff a déjà mis hors service nombre de sites internet liés au KKK, des attaques en DDoS semblerait-il.

Source: Source