Quand PewDiePie se fait virer de Twitter après avoir affirmé qu’il rejoignait Daesh (pour le lol)

Sur le web

Par Pierre le

Peut-on rire de tout ? Ces derniers temps, le sujet devient de plus en plus épineux. PewDiePie, le youtubeur le plus connu de la planète, a décidé d’expérimenter la question. Le compte du jeune homme a en effet été suspendu après une blague sur Daesh.

CrGgjB9WAAEemYT

Une histoire de certification

Tout commence par un coup de sang de Felix Kjellberg, alias PewDiePie, sur les certifications Twitter, ces petits V bleus permettant de reconnaître plus facilement des comptes officiels sur le réseau social. Depuis quelques semaines, tout le monde peut demander une certification, ce qui a eu tendance à énerver le jeune homme qui a demandé à ne plus être certifié par le réseau social. Ce qui a été fait.

C’est après cet évènement anecdotique que l’histoire prend de l’ampleur. Plus exactement lorsqu’un faux compte de SkyNews (non certifié, donc) annonce que le youtubeur a rejoint les rangs de Daesh…

« Le célèbre youtubeur Pewdiepie a perdu sa vérification suite à des relations suspectes avec Daesh. »

PewDiePie dans la Daesh

PewDiePie, voulant démontrer que le compte certifié ne sert à rien, a retweeté l’annonce de son départ pour le djihad. Une annonce totalement fausse, bien entendu, renforcée par le fait que l’article du tweet ne parle en réalité pas du tout de lui. Mais qu’importe. Appâtés par le visuel et l’annonce choc, les twittos ont retweeté l’annonce plus de 10 000 fois. C’est ensuite PewDiePie qui a porté le coup de avec à son propre compte Twitter.

En effet, PewDiePie a accentué un peu plus la blague initiale en annonçant que lui et Jack Septic Eye, un autre Youtubeur, rejoignaient l’Etat Islamique. Les réactions ne se sont pas faites attendre. Signalé, conspué et accusé d’être un fake, le compte de PewDiePie a été banni de Twitter, qui fait maintenant le ménage rapidement en ce qui concerne les comptes djihadistes.

Les blagues les plus courtes…

Bouté hors de Twitter, PewDiePie a fait son grand retour après quelques heures (et toujours sans certification). Tout est rentré dans l’ordre, malgré quelques millions de followers en moins, mais le Youtubeur a tout de même tenu à mettre les choses aux clair. Dans une vidéo sur YouTube (évidemment) de six minutes, il nous résume l’histoire et s’en prend au nombre croissant de comptes certifiés, qui n’ont aujourd’hui plus aucun sens. Sur ce point, difficile de lui donner tort.

Que la blague soit drôle ou non, elle a tout de même le mérite de faire réfléchir sur la certification, exactement ce qu’a cherché à démontrer PewDiePie. Certifié ou non, un compte peut avoir de l’influence, même s’il raconte n’importe quoi (comme le fake de Sky News).

En tout cas, Twitter ne plaisante plus avec les blagues sur Daesh. Depuis deux ans maintenant, le réseau a décidé de donner un coup de balai en supprimant tous les comptes djihadistes affirmés. Et dans le cas de PewDiePie, Twitter a tiré avant et a posé les questions après….