Viewsonic présente deux vidéoprojecteurs 4K à des prix enfin abordables

Téléviseur

Par Mathieu le

Qui a dit qu’il fallait être riche pour s’offrir un vidéoprojecteur Ultra HD ? ViewSonic veut inverser la tendance puisque la société américaine vient de présenter deux modèles qui comptent bien ouvrir de nouvelles perspectives. Les deux appareils, nommés PX727-4K et PX747-4K sont équipés de la nouvelle puce Texas Instruments 4K XPR qui permet justement d’afficher une image en 4K native (3840 x 2160 pixels).

Petit budget mais belles promesses

Pour obtenir de telles performances, la puce affiche en réalité quatre images Full HD qui permettent, au final, d’avoir une projection en Ultra HD et 60 Hz affichant au total 8,3 millions de pixels. En plus de cela, les deux vidéoprojecteurs sont compatibles HDR avec une luminosité qui monte à 2 200 lumens pour le PX727 et à 3 500 lumens pour le PX747. On retrouve une lampe UHP (Ultra Haute Pression) avec la promesse de 15 000 heures de visionnage en mode économique et 4 000 heures en mode standard.

Le PX727-4K
Le PX747-4K

Le second modèle, qui utilise la même lampe que le le PX727, utilise une roue chromatique avec un ou plusieurs segments blancs et il devrait donc afficher une colorimétrie de moins bonne qualité. Le contraste annoncé est de 12 000:1 avec un zoom optique de 1,2x qui permettra d’afficher une image entre 30 et 300 pouces (de 76 centimètres à 7,60 mètres). Deux connecteurs HDMI seront présents mais un seul est compatible HDMI 2.0b et HDCP 2.2. On retrouve également une entrée VGA, une sortie et une entrée audio et un port USB ainsi qu’un haut-parleur de 10 watts (il faudra donc probablement brancher des enceintes ou une barre de son pour une meilleure qualité).

Les vidéoprojecteurs ViewSonic PX727-4K et PX747-4K seront proposés au prix de 1 300 euros dès le mois de février prochain. Un prix plus qu’abordable pour des appareils qui visent à démocratiser la Ultra HD dans ce secteur. On est loin des modèles comme ceux de Sony à 5 000 dollars ou à…30 000 dollars.

Source: Source