Mavericks : Proving Grounds, le jeu qui veut vous faire oublier Fortnite et PUBG

Jeux-Video

Par Mathieu le

Si la carte de Fortnite est trop petite à votre goût et que les possibilités offertes par PlayerUnknown’s Battlegrounds paraissent trop limitées, alors peut-être devriez-vous tendre l’oreille à l’évocation de Mavericks : Proving Grounds. Ce nouveau Battle Royale a en effet de quoi faire saliver sur le papier avec la promesse de cartes d’au moins 12 kilomètres carrés sans temps de chargement pouvant accueillir jusqu’à 400 joueurs, lors de la phase de bêta prévue pour le printemps prochain. Ce MMORPG des temps modernes a même un objectif en tête : sortir dans une version finale, lors de l’année 2019, et proposer un terrain de jeu si grand qu’il pourrait finir par héberger jusqu’à 1 000 participants en même temps.

Des promesses, toujours des promesses

Mavericks: Proving Grounds pourrait être la Rolls Royce des Battle Royale vidéoludiques. Les promesses sont déjà nombreuses : on évoque un monde persistant, avec des impacts réels et durables des joueurs, mais aussi un système de factions, de quêtes, des quartiers vivant de manière totalement différente, etc. James Thompson, directeur d’Automaton, le studio en charge du développement, affirme ainsi vouloir présenter un jeu « dynamique et persistant, où les mouvements des joueurs laissent des traces dans la végétation et la faune réagit en temps réel à leurs actions ».

Pour y parvenir, les équipes en charge du titre ont eu recours à SpatialOS « un nouveau type de plateforme multijoueur qui transcende les limitations existantes, pour un nombre de connexions simultanées quasi infinies et des graphismes à couper le souffle. » Pour l’instant, aucune vidéo d’un quelconque gameplay n’a été présentée ce qui laisse planer un (gros) doute quant à une éventuelle première prise en main à 400 joueurs dès le printemps prochain. Si les promesses sont belles, Mavericks: Proving Grounds devra faire très fort pour finir par voir le jour et réaliser ce que peu réalisent : surprendre, dans le bon sens du terme.