Hyperloop : Elon Musk veut tester un module propulsé à plus de 600 km/h

Ville de Geeks

Par Jules le

La course spatiale d’Elon Musk ne lui a pas fait oublier celle des transports en commun de demain. Le milliardaire a fait savoir qu’un essai d’une capsule Hyperloop propulsée à la moitié de la vitesse du son aurait bientôt lieu.

Alors que Virgin Galactics a fait son grand retour dans la ruée vers l’espace à laquelle se livrent plusieurs entreprises privées, SpaceX et Tesla vont aller titiller le record de vitesse du Virgin Hyperloop One en conduisant un nouveau test sur leur module maison.

God Speed Elon !

En effet, les deux sociétés d’Elon Musk ont lancé un concours au sein des universités, qui demande aux étudiants de créer une capsule capable de transporter des passagers à une vitesse supérieure à celle du son. Pour y parvenir, Tesla et SpaceX ont conçu un “module-pousseur”, qui comme son nom l’indique servira à propulser les voyageurs.

Sur Twitter, Elon Musk a annoncé hier qu’une nouvelle version de ce “module-pousseur” allait prochainement passer sur le banc d’essai. Le but étant de le propulser à la moitié de la vitesse du son, et de le faire ralentir sur une distance de 1,2 km. Soit une vitesse équivalente à 617 km/h.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET En Inde, HyperLoop One en pointe

Évidemment, l’exercice n’est pas sans danger, et Elon Musk s’attend à ce que le module finisse en plusieurs “morceaux de métal déglingués”. Quoi qu’il en soit, si l’essai est concluant, SpaceX et Telsa pulvériseraient le record enregistré par le Virgin Hyperloop One, qui a atteint une vitesse de 387 km/h en décembre dernier.