Bouygues aurait-il été tenté de racheter SFR ? L’opérateur dément

Télécom

Par Gaël Weiss le

Hier soir, le site Bloomberg affirmait tenir de ses sources que le groupe Bouygues aurait été en contact avec des investisseurs afin de racheter une partie des actifs d’Altice en France. Un rapprochement entre Bouygues Telecom et SFR a ainsi été évoqué. Bouygues a toutefois rapidement démenti l’information.

Le groupe Bouygues « considérerait » une offre rachat d’une partie des actifs d’Altice en France, et plus précisément dans le domaine des télécoms. C’est ce que rapportait hier soir Bloomberg dans ses colonnes, affirmant que la société française était entrée en contact avec des divers investisseurs afin de faire une offre à Altice. L’objectif, selon Bloomberg, serait de consolider la place de Bouygues Telecom sur le marché français des opérateurs télécoms.

Ce rapprochement entre SFR et Bouygues Telecom a toutefois été rapidement démenti par Bouygues quelques heures plus tard par l’intermédiaire d’un communiqué de presse. On peut y lire :

« Comme tout acteur d’un marché, Bouygues étudie régulièrement les diverses hypothèses d’évolution du secteur des télécoms ; mais à ce jour il n’y a aucune discussion avec un autre opérateur et aucun mandat n’a été délivré à quelque conseil que ce soit. »

Bouygues admet donc bien avoir étudié une possibilité de rachat, mais dément tout rapprochement à venir prochainement. Circulez, il n’y a rien à voir.

Une rumeur étonnante

Cette rumeur est pour le moins étrange. En 2014, Bouygues Telecom avait déjà tenté de racheter SFR, alors mis en vente par son propriétaire, Vivendi. C’est finalement Altice, sous l’égide de Patrick Drahi, qui avait emporté la mise. On pensait alors que l’affaire était close et qu’un rapprochement ou une nouvelle concentration sur le marché des télécoms français n’était plus d’actualité.

Quoi qu’il en soit, le retour à un marché à trois acteurs dans le domaine des télécoms aurait pour conséquence de créer un grand perdant : le consommateur, qui verrait fatalement le prix de ses forfaits augmenter.