Apple Card : comment fonctionne la carte de crédit du géant californien ?

Apple

Par Remi Lou le

Quelques utilisateurs américains ont pu mettre la main sur l’Apple Card, la carte bancaire d’Apple présenté il y a quelques mois par la firme.

Légèrement éclipsé par Apple TV+, le concurrent de la firme de Cupertino à Netflix, ou encore Apple Arcade, un service jeux vidéo mobile, Apple avait pourtant profité de sa conférence dédiée aux services en mars dernier pour présenter une nouveauté matérielle : une carte de crédit. Son nom, l’Apple Card, résultat d’un partenariat de la firme avec Goldman Sachs, et elle propose aux utilisateurs d’iPhone de payer tous ses achats en passant par les solutions d’Apple. Uniquement disponible aux États-Unis, l’Apple Card vient de sortir de l’ombre et a été livrée à un certain nombre d’utilisateurs et journalistes américains, l’occasion d’en savoir plus sur cet étonnant produit.

Maître-mot : simplicité

Physiquement, la carte bancaire d’Apple a bonne allure. Comme d’habitude avec la Pomme, on a droit à un produit au design sobre et efficace. L’Apple Card est faite de titane, sur lequel est gravé le nom de son propriétaire, la puce nécessaire aux transactions, et le fameux logo de la marque en haut à gauche, et… rien d’autre. Ni numéros, ni date d’expiration, ni cryptogramme, comme sur les cartes plus traditionnelles. L’utilisateur devra passer par l’application Wallet sur son iPhone afin de générer les numéros pour pouvoir payer en ligne.

Source : Apple

En ce qui concerne son fonctionnement, c’est presque aussi simple que son design. Afin de recevoir une carte à son nom, il suffit de se rendre dans l’application Wallet, de s’identifier via son Apple ID et de remplir quelques informations, comme l’adresse postale, les quatre derniers chiffres de son numéro de sécurité sociale, sa date de naissance, et enfin son revenu mensuel. Après une petite minute, la carte est disponible dans l’app Wallet, et on peut ensuite commander une Apple Card physique gratuitement.

Source : Apple

La carte de crédit en titane d’Apple est plutôt simple à configurer. À la réception, il suffit de l’approcher de son iPhone puis un pop-up va s’afficher afin de terminer la configuration, un peu à la manière de la connexion des AirPods. Il est aussi possible de le faire manuellement dans l’application Wallet. À noter que l’Apple Card physique n’est pas compatible avec le paiement sans contact, auquel cas il faudra systématiquement sortir son iPhone pour payer via Apple Pay. 

Source : Apple

Notons qu’il y a très peu de chances de voir l’Apple Card débarquer un jour en France. Celle-ci est en effet issue d’un partenariat entre la banque américaine Goldman Sachs et Apple. De plus, l’Apple Card permet d’obtenir du cashback sur ses achats, une pratique qui n’est pas répandue en Europe (ce qui ferait perdre nettement de son intérêt au produit si jamais il arrivait un jour dans nos contrées).

Source: 01net