Facebook confesse avoir écouté les conversations privées de ses utilisateurs

Sur le web

Par Remi Lou le

Tout comme Amazon, Google et Apple, Facebook vient d’avouer avoir transmis des conversations privés à des sous-traitants.

Après Alexa d’Amazon, Google Assistant et même Siri d’Apple, tous les géants de la Silicon Valley tombent les uns après les autres et ont avoué que des employés bien humains écoutaient nos conversations. C’était sans compter sur Facebook, qui vient de confesser avoir lui aussi écouté les conversations de certains de ses utilisateurs.

C’est en tout cas ce que révèle Bloomberg, qui indique que l’entreprise a bel et bien payé des sous-traitants afin de transcrire des extraits sonores issus de conversations, afin d’améliorer son ciblage publicitaire. Dans un communiqué transmis à Bloomberg, la firme fondée par Mark Zuckerberg avoue avoir bien procédé de la sorte, mais explique toutefois avoir bien obtenu le consentement des utilisateurs concernés par ces écoutes sur l’application Messenger.

Source : Facebook

Dans son communiqué, Facebook explique avoir toutefois arrêté d’écouter les conversations de ses utilisateurs, non sans rappeler qu’il n’est pas le seul à faire usage de cette pratique. « Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière. » Pour finir, Bloomberg explique que le réseau social n’aurait pas expliqué à ses sous-traitants en charge de la transcription des conversations d’où elles provenaient et surtout quel usage allait en faire Facebook, ce qui met d’autant plus la firme dans l’embarras.

Alors que Facebook vient tout juste de payer une amende de 5 milliards de dollars aux autorités fédérales américaines pour avoir mal utilisé les données personnelles de ses utilisateurs, l’affaire ne tombe pas au meilleur moment, d’autant plus que la firme de Mark Zuckerberg a pendant longtemps nié avoir écouté les conversations privés de ses usagers. Le fondateur du réseau social expliquait même pendant son audition devant le Congrès l’année dernière, qui a suivi le scandale Cambridge Analytica, que le réseau social n’a jamais écouté « ce qui se passe dans votre micro ».

Une réponse à “Facebook confesse avoir écouté les conversations privées de ses utilisateurs”

  1. « Pardon Papa, tu m’as pris la main dans le sac, je repose les bonbons et je le ferai plus promis, c’était la dernière fois en 8 ans… T’as vu je fais bien les choses, comme mes copains Apeul et Gougeul ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *