Reconnaissance faciale : Apple révoque le certificat d’entreprise de Clearview AI

Apple

Par Remi Lou le

Apple vient de mettre fin au certificat d’entreprise de Clearview AI, une société qui exploite une base de donnée gigantesque et la reconnaissance faciale pour identifier des suspects. Sauf que Clearview vendrait également ses services à des entreprises privées, comme Walmart, ou encore les magasins Macy’s.

Crédits : @Pexels via Pixabay

Sur iOS, un seul moyen existe pour installer des applications sans passer systématiquement par l’App Store d’Apple : le certificat d’entreprise. Grâce à ce procédé, Apple autorise les entreprises à distribuer leurs apps internes sans pour autant que celles-ci soient présentes sur le magasin d’application. Cependant, lorsque l’entreprise en question ne joue pas le jeu, et commence à distribuer son certificat à des utilisateurs ne faisant pas partie de l’entreprise, Apple se réserve le droit de révoquer ce certificat, rendant l’app inaccessible.

C’est cette arme que vient d’utiliser Apple à l’encontre de Clearview AI, une start-up qui utilise la technologie de reconnaissance faciale et qui se targue d’offrir ses services aux forces de l’ordre afin d’identifier un suspect. Parmi ses clients, on compte notamment les services d’immigration américains, et même le FBI. Le service se baserait sur une base de donnée colossale comprenant pas moins de 3 milliards d’images en provenance des réseaux sociaux et de différents sites web. Sauf que cette application s’est fendue d’une très mauvaise publicité, lorsqu’une enquête de BuzzFeed News a révélé que Clearview vendrait également ses services à des organismes privés, dont des grandes chaines de magasins comme Walmart, Macy’s, et même la NBA. Clearview aurait ainsi distribué son certificat d’entreprise à de nombreuses entités, aussi bien publiques et privées, un processus strictement prohibé par le programme entreprise d’Apple.

Ni une, ni deux, la firme de Cupertino a décidé de couper les accès à Clearview en révoquant son certificat d’entreprise. Pour l’heure, nous n’en savons pas beaucoup plus sur les raisons qui ont poussé Apple à révoquer ce certificat, même si on imagine que l’enquête de BuzzFeed News y est probablement pour quelque chose. Ce n’est pas la première fois qu’Apple décide de mettre fin à un certificat d’entreprise après un abus. Il y a tout juste un an, la firme révoquait les certificats d’entreprise de Google et de Facebook, notamment parce qu’ils distribuaient leurs apps à un grand nombre d’utilisateur par ce biais, sans même passer par l’App Store.