Pourquoi Google demande au gouvernement US de le laisser retravailler avec Huawei ?

Android

Par Remi Lou le

Google aurait demandé une dérogation au gouvernement américain, afin qu’il laisse la firme californienne collaborer à nouveau avec Huawei. Google craint-elle l’élan d’indépendance qui traverse Huawei, bien décidé à tracer sa route sans l’aide de la firme de Mountain View ?

Crédits : JDG

Rien ne semble arrêter Huawei. Bien que la firme soit privée des services de Google sur ses derniers smartphones, Huawei semble bien partie pour continuer sa progression sans la firme de Mountain View. Pour cela, le géant chinois compte développer ses propres solutions, dont un nouvel OS, mais également continuer à améliorer son App Gallery, alternative au Play Store de Google. Pour attirer un maximum de développeurs sur l’App Gallery, Huawei met 3 milliards de dollars sur la table, et envisage de diminuer nettement la commission que la marque s’octroie sur les recettes des applications. Chez Google et Apple, on parle de 30%. Huawei aimerait abaisser cette commission à seulement 15%. La stratégie commence déjà à s’avérer payante, puisque les applications de Twitter et Snapchat sont d’ores et déjà disponibles sur le store maison de Huawei, et que le CEO de la firme vient d’indiquer que Facebook et Instagram devraient suivre très prochainement.

Cette volonté de la firme chinoise de s’émanciper des solutions américaines ne semble pas être du goût de Google. Selon le média allemand Finanzen, la firme de Mountain View aurait en effet demandé une dérogation au gouvernement américain afin de pouvoir collaborer à nouveau avec Huawei. Huawei étant le deuxième plus gros vendeur de smartphone au monde, juste derrière Samsung, on imagine bien que l’absence des applications du Californien représente un manque à gagner considérable pour Google. Surtout, cela force Huawei à développer ses propres solutions, lesquelles pourraient bien venir concurrencer celles de Google à l’avenir.

Pour l’heure, nous n’en savons pas plus sur la demande qu’a faite Google auprès du gouvernement américain, ni même quel est son sujet exact. La firme de Mountain View pourrait néanmoins appuyer sa demande en mettant en avant ses investissements à hauteur de 10 milliards de dollars aux États-Unis pour créer de nouveaux bureaux, et ainsi, des milliers de nouveaux emplois. Du côté du gouvernement, Donald Trump ne semble pas prêt à alléger les sanctions qui pèsent sur Huawei, et imagine même de nouvelles manières de renforcer l’étau à l’encontre du géant chinois. Le Sénat américain vient par ailleurs d’approuver un budget à hauteur d’un milliard de dollars pour aider les régions rurales à remplacer leurs équipements télécoms estampillés Huawei par des équipements provenant d’autres constructeurs, comme le note le Wall Street Journal et TechCrunch.

Source: Finanzen