Samsung : YouTube se met à jour pour tirer parti de l’écran pliant du Galaxy Z Flip

Smartphone

Par Remi Lou le

Google vient de mettre à jour l’application YouTube afin de tirer parti des spécificités du Galaxy Z Flip, dernier smartphone pliable de Samsung. La firme sud-coréenne en profite également pour offrir de nouvelles possibilités à son smartphone via une mise à jour de One UI, sa surcouche maison.

Les smartphones pliants sont encore bien peu nombreux sur le marché, mais ils laissent déjà entrevoir un grand éventail de nouvelles possibilités en raison de leur form factor. Si les premiers du genre avaient tout de suite trouvé des usages novateurs, empruntant tantôt au domaine de la tablette que celui du smartphone, les smartphones pliants « à clapet », comme le Motorola RAZR (2019) ou le Samsung Galaxy Z Flip n’étaient pas spécialement destinés à offrir de nouvelles possibilités, mais plutôt à prendre moins de place dans la poche. Malgré tout, le caractère pliant de ces smartphones permettent tout de même quelques pirouettes qui pourraient s’avérer utiles. C’est notamment le cas du Galaxy Z Flip de Samsung (lire notre test), dont la charnière est capable d’être maintenue dans une position intermédiaire à 90°, permettant ainsi de l’utiliser sans un quelconque support pour faire de la visioconférence avec Google Duo, par exemple. Dans nos tests, on avait également été agréablement surpris par la prise en main très naturelle du smartphone dans cette position afin de capturer des selfies.

Mais après tout, étant le premier appareil du genre à offrir cette possibilité, il est normal que tous les usages n’aient pas encore été trouvés. Heureusement, Samsung peaufine sa copie au gré de mises à jour logicielles. Ainsi, grâce à une nouvelle mise à jour de One UI, l’app Appareil Photo se dote de la possibilité d’inverser l’emplacement de la prévisualisation et des commandes et réglages. Auparavant, la prévisualisation de la photo était systématiquement placée sur la partie haute de l’écran, et les réglages en bas. Il sera désormais possible d’inverser cela d’un simple double tap sur l’écran, et ainsi se retrouver avec les réglages sur la partie supérieure, ce qui peut être très pratique pour réaliser certains clichés. Surtout, Google semble croire dans le concept de Samsung, puisqu’après avoir largement mis en avant sa solution de visioconférence, Duo, à la sortie du Galaxy Z Flip, la firme vient de mettre à jour son application YouTube pour le smartphone pliant. Ainsi, il sera désormais possible d’afficher la vidéo en « plein écran » sur la partie haute du smartphone, et les suggestions et commentaires sur la partie basse. Cette fonction était très attendue puisque cela permet de poser le smartphone sur une table et de profiter de l’inclinaison de l’écran pour afficher ses contenus à la manière d’un laptop, sans le besoin d’utiliser une cover dotée d’une béquille, ou un support d’appoint généralement bien instable. En contrepartie, on bénéficiera d’un écran assez petit, mais, OLED oblige, le contenu sera mis en valeur avec des bandes noires de part et d’autre.

On ne parle pas non plus de killer apps qui pourraient vous pousser à débourser les 1 509 euros demandés par Samsung pour le Galaxy Z Flip, mais cela montre à quel point les smartphones pliants représentent un terrain propice à l’innovation et à l’émergence de nouveaux usages. Gageons que Samsung continuera à pousser son concept en avant dans les mois et les années à venir. Il se murmure par ailleurs que la firme sud-coréenne aurait prévu de présenter son Galaxy Fold 2 cet été, aux côtés de sa nouvelle gamme de Galaxy Note. Selon les dernières rumeurs à son sujet, celui-ci disposerait d’un design bien plus alléchant que son prédécesseur, avec des écrans poinçonnés à l’avant et à l’intérieur, cadencés à 120 Hz, mais le smartphone se doterait également du S-Pen, le stylet de Samsung qui accompagne depuis toujours les Galaxy Note. Cet usage serait, à notre sens, si pertinent sur un smartphone capable de se déplier en mini-tablette. Reste à attendre l’été pour en avoir la confirmation, si toutefois la pandémie en cours ne poussait pas Samsung à reporter ses plans.

Source: 01net