Vélo : une aide de 400€ de l’État et un service de location longue durée chez Décathlon

Urban Mobility

Par Remi Lou le

Le vélo serait-il le moyen de transport idéal pour respecter les mesures de distanciation sociale mises en place durant ce déconfinement ? Pour pousser à son adoption, le gouvernement propose une aide financière, et Décathlon vient de lancer une offre de location longue durée, à partir de 27,90 euros par mois.

Crédits : @Pexels via Pixabay

Alors que le déconfinement progressif se poursuit en France, les initiatives pour promouvoir des moyens de transports alternatifs ont le vent en poupe. Le vélo, qui était déjà la star des moyens de locomotion durant les grèves des transports qui ont touché le pays en fin d’année dernière, revient nettement sur le devant de la scène en cette période bien particulière. Pour marquer le coup, la ville de Paris a même créé 50 km de voies cyclables supplémentaires afin de faire face à cette nouvelle demande.

En cette période de distanciation sociale, les initiatives se multiplient afin de vous pousser à vous y mettre. Ainsi, le gouvernement propose une aide financière de 400 euros pour encourager les salariés à se rendre au travail à vélo ou en covoiturage. “Les employeurs privés sont appelés à mettre en place une aide pouvant aller jusqu’à 400 euros par an et par salarié, exonérés d’impôt et de cotisations sociales”, a indiqué le ministère de la Transition écologique dans un communiqué, repris par LCI. Cette aide, baptisée « forfait mobilités durables », doit être mise en place par les entreprises. Elle vient s’ajouter à la participation de l’employeur quant à la prise en charge de 50% de l’abonnement aux transports en commun dans le privé. Dans le public, cette aide s’élève à 200 euros, mais n’est pas cumulable avec le remboursement des frais de transport. Mais si le gouvernement fait un geste, c’est aussi le cas chez certains magasins spécialisés. Ainsi, Décathlon lance une toute nouvelle offre de location de vélo longue durée. Au choix, la chaîne de magasins de sport propose dès lors 28 modèles de vélo – classiques, électriques, VTT – dont les prix s’échelonnent de 27,90 euros par mois à 59,90 euros par mois, pour le modèle le plus évolué. La révision de la bicyclette est incluse (une fois par an), et il faudra s’engager pour 12 mois au minimum.

Autre initiative notable : celle de TIER Mobility, opérateur de trottinettes électriques en libre-service. S’il ne propose de vélos à proprement parler, il met à disposition de ses usagers une innovation qui pourrait intéresser les cyclistes et donner des idées aux autres opérateurs de « free floating », avec un nouveau caque conçu par la startup française Overade. Chaque trottinette dispose ainsi d’un casque glissé dans un compartiment situé en haut du guidon. Celui-ci répond à la norme européenne en ce qui concerne l’absorption des chocs, et sa construction, et bénéficiera d’un contrôle qualité toutes les cinq utilisations. Crise sanitaire oblige, TIER Mobility s’adapte et annonce également tester une technologie destinée à venir recouvrir le guidon de ses engins. Ce matériau serait capable d’éliminer près de 99,8% des bactéries seulement quelques minutes après utilisation, et devrait être lancé prochainement à Paris et Bordeaux, de quoi motiver les plus réfractaires à s’y mettre.

VTC 26" Femme Style Retro - 6...
  • VTC 26'' Femme " CITY" - 6 Vitesses avec poignée tournante, dérailleur Shimano TY21 et...
  • Cadre en acier avec enjambement Bas - Fourche Rigide
  • 6 Vitesses via une poignée tournante & Freins V-Brake avec leviers et étriers en PVC
  • Garde-Boue - Béquille - Carter - Panier Avant et Porte Bagages