Fitbit veut tenter de détecter le COVID-19 avec ses bracelets connectés

apps

Par Felix Gouty le

Aux États-Unis et au Canada, Fitbit propose aux utilisateurs de ses appareils connectés de soumettre des infos médicales en rapport au COVID-19. Le but ? Savoir s’il est effectivement possible de détecter la maladie à l’aide de bracelets connectés avant l’apparition des symptômes.

Crédits : FitNishMedia / Pixabay.

Les mondes de la médecine et l’innovation cherchent ensemble à retarder la progression de la pandémie de COVID-19. Des géants de l’informatique mettent à disposition leurs serveurs et leurs supercalculateurs pour accélérer la recherche. Des développeurs mettent leur maîtrise au service de la création d’applications de “contact tracing.” D’autres ont dans l’idée de trouver un moyen de détecter les premiers symptômes d’une infection au coronavirus SARS-CoV-2 avant même que la maladie ne se déclare ostensiblement. Fitbit est l’un d’entre eux. La société américaine, spécialisée dans le monitoring de l’activité physique, a lancé la “Fitbit COVID-19 Study”, en partenariat avec l’Institut de recherche biomédicale Scripps et le Laboratoire d’innovation médicale de l’université de Stanford.

Aux États-Unis et au Canada, les propriétaires majeurs d’un traqueur ou d’un bracelet connecté Fitbit ont la possibilité de répondre à une série de questions depuis l’application mobile Fitbit. De manière entièrement volontaire, ils devront indiquer s’ils ont été malades du COVID-19, s’ils le sont encore ou s’ils suspectent seulement une infection sur la base de certains symptômes qu’ils devront détailler. Il leur faudra aussi renseigner d’autres informations médicales et individuelles. L’ensemble de ces réponses sera croisé avec une partie des données de monitoring enregistrées sur l’application depuis leur appareil connecté. L’idée de cette étude serait simplement de confirmer ou d’infirmer la pertinence des données biométriques collectées par les appareils connectés dans la détection du COVID-19 en amont des premiers symptômes. Si cette “pré-détection” est effectivement possible, elle pourrait permettre d’informer plus rapidement les cas suspects et, si besoin, de les traiter avant une aggravation des symptômes. À noter que ce n’est pas la première contribution de Fitbit durant la crise sanitaire actuelle. L’entreprise met déjà ses chaînes de fabrication au service de la production d’appareils respiratoires pour les hôpitaux les plus submergés des États-Unis.

Promo
Fitbit Inspire, Bracelet pour...
  • Suivez de façon automatique pas, distance parcourue, calories brûlées et minutes actives et...
  • Portez votre bracelet d’activité l’esprit tranquille, il vous suit plusieurs jours sans...
  • Fit bit Inspire reconnaît automatiquement des activités physiques et sportives comme la...
  • Portez-le à la piscine, gardez-le sous la douche, Fit bit Inspire est étanche. De plus, il...