Google dévoile Stack, une nouvelle application pour gérer votre paperasse

Android

Par Amandine Jonniaux le

Vous en avez assez de galérer avec des dizaines de dossiers dans lesquels s’entassent vos factures et vos notes de frais ? Google veut remédier à cela grâce à Stack, sa nouvelle application boostée à l’intelligence artificielle. 

Crédits Google

L’application vient du développeur Christopher Pedregal, et elle promet déjà de changer notre quotidien. Pour ne plus jamais perdre un document important, une note de frais ou un reçu bancaire, le géant Google vient de lancer Stack. Conçue par l’incubateur Area 120, cette nouvelle application est encore en phase expérimentale, et pour le moment uniquement accessible aux États-Unis. Grâce au machine learning, la plateforme veut pourtant s’imposer dans notre vie quotidienne en jouant les secrétaires personnalisées.

Crédits Google

L’objectif de Stack est tellement simple qu’on se demande pourquoi Google n’y a pas pensé avant. Grâce à l’appareil photo de votre smartphone, l’application est en effet capable de scanner n’importe quel document important, de l’analyser pour connaître son contenu, puis de le classer automatiquement dans l’une des catégories de documents que vous aurez au préalable définies. Une fois numérisé et stocké, chaque document est ensuite analysé via l’IA pour identifier les informations importantes qu’il contient (date d’échéance, montant d’une facture…). De quoi permettre par la suite à l’utilisateur de retrouver plus facilement ses papiers via la barre de recherche. On espère cependant que l’application permettra aussi d’importer des fichiers sans avoir à les scanner au préalable, ce qui serait bien pratique à l’heure où la majorité de nos documents se dématérialisent.

Et niveau sécurité ?

Évidemment, qui dit stockage et analyse de documents sensibles dit évidemment interrogations sur la sécurité des données. À cela, Google a livré une réponse plutôt évasive. Il sera en effet possible de verrouiller l’accès local à Stack grâce à un mot de passe ou des données biométriques. Dans son communiqué officiel, Google explique également qu’il sera possible d’activer la synchronisation automatique de l’application avec Drive, sans toutefois préciser si les documents en question bénéficieront d’une couche de sécurité supplémentaire.

Source: Google