Microsoft avait aussi prévu de baisser ses taxes sur le Xbox Store

Business

Par Elisa Rahouadj le

En plus de cette révélation, il se pourrait que la réduction des taxes du Microsoft Store se fasse sous certaines conditions particulières.

© Microsoft

Après avoir appris que Microsoft allait laisser 88 % de la vente des titres sur le Microsoft Store aux développeurs à partir d’août 2021, il se pourrait que l’entreprise ait considéré faire la même chose pour les titres consoles présents sur le Xbox Store. A l’occasion du procès d’Epic Games contre Apple, des documents concernant le plan financier de Microsoft ont été dévoilés et ils suggèrent la baisse des taxes sur les jeux du Xbox Store pour 2021. Comme pour les titres PC, il est marqué que « tous les jeux passeront à 88/12 (à savoir 88 % pour les développeurs et 12 % pour Microsoft) dans l’année 2021 », contre 70/30 à l’heure actuelle.

Crédits : Microsoft

Suite à cette révélation, Microsoft n’a pas souhaité confirmer la nouvelle et le porte-parole de l’entreprise a même affirmé que Microsoft n’avait pas dans l’idée de « mettre à jour la part des revenus des éditeurs sur console ». Cependant, il ne s’est pas plus exprimé sur le sujet et n’a pas souhaité éclaircir la situation, à savoir si le document était erroné ou si l’entreprise avait changé d’avis en cours de route. Évidemment, ce genre de réévaluation pourrait nettement profiter aux développeurs, ce qui pourrait relancer le marché des jeux console sur Xbox.

Une réduction des taxes avec une contrepartie ?

Cependant, Microsoft semble totalement avoir abandonné l’idée et d’autres révélations ont été faites à propos de la réduction à venir sur le Microsoft Store. Sur un autre document, on peut lire que la réduction devait avoir lieu à condition que les développeurs s’assurent de « céder les droits de streaming des jeux à Microsoft » et ceci afin que les jeux puisse être en exclusivité sur le xCloud, qui est intégré au Xbox Game Pass Ultimate. Encore une fois, Microsoft n’a pas souhaité confirmé cette démarche, on ne sait donc pas si cette clause sera en vigueur au moment où les parts de revenu vont changer en août prochain.