Dossier

[Guide d’achat] Les meilleurs ordinateurs portables pour tous les goûts (et budgets)

Vous êtes plutôt un joueur casanier ou un créatif nomade ? Vous avez besoin de polyvalence ou d'agilité ? Vous avez un budget à respecter ou vous êtes prêt à mettre le prix qu'il faut pour satisfaire vos besoins ? Le Journal du Geek répond à toutes vos questions à travers cette sélection de PC portables.

Comme le smartphone, un ordinateur portable est devenu, pour beaucoup, une extension de soi. En choisir un demande de peser le pour et le contre, en accord avec une fourchette budgétaire adéquate. Le Journal du Geek vous propose une sélection de quatre excellents “laptops” (sous Windows uniquement) satisfaisant chacun des besoins précis sans sacrifier la forme ou l’autonomie. L’un d’eux combine même le tout relativement bien pour une enveloppe d’environ 500 euros seulement !

Huawei Matebook X (2020) : pour les nomades

Crédits : Huawei.

Il nous vient de Shenzhen, ne mesure que 13,6 millimètres d’épaisseur et pèse à peine 1 kilogrammes. Mesdames et messieurs, veuillez accueillir le Huawei Matebook X (2020) ! Les plus nomades, ceux qui prennent le train plusieurs fois par jour et ne quittent jamais leur travail ou leur hobby de vue, désirent généralement trois choses : de l’autonomie, de l’agilité et de la légèreté. Pour certains, cela peut paraître un détail, mais porter environ ou plus de 2 kg sur le dos n’a rien d’une promenade de santé.

En comparaison du reste du monde des “laptops”, le cru 2020 du Huawei Matebook X semble aussi léger qu’une feuille de papier entre les mains. Léger et élégant, il offre aussi un clavier aux touches suffisamment volumineuses pour éviter les crampes, et donc parfaites pour taper des textes du soir au matin. Son écran couvre 90% du châssis pour compenser au mieux sa taille de guêpe et, dans la même optique, son pavé tactile s’étend jusqu’au bord de la carrosserie. Le tout offre l’agilité nécessaire même aux plus créatifs, dépourvus de souris. Et pour les plus polyvalents, son microprocesseur Intel Quad Core i5 de dixième génération, combiné à 16 Go de RAM et un SSD 512 Go, devrait amplement faire l’affaire.

Attention, cependant, si Huawei promet une autonomie de neuf heures, sans recharge, en “binge-watching”, le multitâche créatif risque de lui en sucrer davantage. Enfin, à l’instar des autres ordinateurs portables Huawei sur le marché, le Matebook X (2020) se dote d’une webcam “pop-up” dont l’angle n’est pas toujours pratique.

Prix initial : 1 499 €

Pour les plus polyvalents : Microsoft Surface Pro 7

Crédits : Journal du Geek.

“Pour ceux qui recherchent un deux-en-un réussi et vraiment efficace, avec de bonnes performances dignes de vrais PC portables (autonomie, processeur), la Surface Pro 7 semble être le bon choix” avait-on conclu dans notre test de la Microsoft Surface Pro 7. Malgré le rétrécissement des “laptops” et le gonflement technologique des smartphones, l’option hybride propose encore des machines efficaces pour les utilisateurs qui jonglent constamment entre la bureautique et la création numérique.

Avec ses 12,3 pouces (pour une résolution 2736 x 1824) et des configurations variées jusqu’à 16 Go de RAM pour 256 Go de stockage, la Surface Pro 7 avait vraiment de quoi plaire à n’importe quel professionnel du numérique ou de la création audiovisuelle (pas trop gourmande). De plus, pour ceux qui jongleraient entre les réunions ou les aller-retours entre le bureau et le domicile pour le télétravail, son poids total de 1,09 kilogrammes (avec clavier) est vraiment idéal à transporter. En outre, elle possède une autonomie amplement suffisante d’environ neuf heures et se recharge entièrement en à peine deux heures.

Si, dans notre test, nous trouvions qu’elle manquait un peu d’originalité, elle compense en efficacité notamment pour les abonnés aux visioconférences grâce à sa webcam qualité Full HD de 5 Mégapixels avec un flou d’arrière-plan intégré. Seul véritable hic : les accessoires qui tenteraient les créatifs, comme un stylet, ou les simples fanas de bureautique, comme un clavier (dont le prix de départ est de 150 euros), sont à acheter à part entière.

Prix initial : 779 – 1599 € (clavier non-compris)

Asus ROG Strix SCAR 15/17 : pour les gamers

Crédits : Le Journal du Geek.

Qui a dit qu’il fallait sacrifier la forme pour profiter du fond ? Dans le domaine des ordinateurs de gaming, la gamme Republic of Gamers d’Asus est rarement en retrait et elle le prouve avec le ROG Strix SCAR 15/17. Celui-ci fait le pari d’offrir un design aux airs de Cyberpunk 2077 avec un éclairage électro-punk de toute beauté. Cette atmosphère chromatique moderne s’accompagne de plusieurs touches de design qui offrent beaucoup de style à ce PC portable – notamment, un pavé numérique caché au niveau du pavé tactile qui rougeoie lorsqu’on l’active.

Comme nous l’avions constaté dans notre test du Asus ROG Strix SCAR 15 : “il est impeccable quelle que soit l’expérience choisie : streaming 4K, multi-tâche bureautique et créative, session vidéoludique solo ou en multijoueur, etc.” Son écran doté d’un taux de rafraîchissement de 300 Hz est vraiment fait pour les accrocs des FPS et des jeux compétitifs en ligne.

Ordinateur portable de gaming de haut niveau, l’Asus ROG Strix SCAR tombe toutefois dans les mêmes travers que ses concurrents dans cette catégorie : une autonomie très faible et une ventilation très bruyante. Une fois cette contrainte systématique acceptée, ce “laptop” est un petit bijou de technologie.

Prix initial : 2 499 €

Honor Magicbook 14 : pour les petits budgets

Crédits : Journal du Geek.

Enfin, pour ceux qui chercheraient une machine de qualité sans sacrifier la survie de leur porte-monnaie, le Journal du Geek vous invite à jeter un coup d’œil au Honor Magicbook 14. Ce “laptop”, de la filiale de Huawei, est affiché à environ 500 euros seulement et met à disposition des performances modernes dans un écrin de simplicité.

Avec 8 Go de RAM, un disque SSD de 256 Go de capacité de stockage et un microprocesseur AMD Ryzen 5 3500U, il constitue le parfait juste milieu pour les utilisateurs qui se contenteraient d’un multitâche bureautique fluide et efficace, de séances de streaming appréciables et de rares sessions vidéoludiques peu gourmandes. Doté d’une batterie 56 Wh et d’un chargeur rapide de 65W (capable de recharger 50% en trente minutes), il s’arme d’une autonomie plus que satisfaisante en bureautique mais parfois décevante, notamment lors de visioconférences de plusieurs heures (voir notre test du Honor Magicbook 14). En plus d’un design très soigné, il hérite d’une webcam “pop-up” positionnée au niveau d’un clavier très agréable qui, malgré un angle peu pratique, assure un gage de protection de l’intimité. En somme, le compromis parfait entre polyvalence et petit prix.

Prix initial : 599 €

F.A.Q.

Du PC Gamer à l’Ultrabook, que choisir selon ses besoins ?

Les ordinateurs du genre “ultrabook” (de 14 pouces ou moins) sont généralement réservés aux utilisateurs nomades simplement intéressés par le traitement de texte. Cela étant dit, certains, plus puissants (comme le Huawei Matebook X), permettent à un plus grand nombre de professionnels ou d’étudiants de profiter d’un multitâche efficace et de logiciels créatifs plus demandeurs.

Les “notebooks“, autour des 14 pouces, tels que le Honor Magicbook 14, offrent l’utilisation la plus polyvalente. Ils restent compacts et légers, donc transportables facilement, mais permettent de travailler avec aisance sans oublier de se détendre, à l’occasion d’une session de streaming par exemple, avec satisfaction.

Les PC portables plus grands et plus épais, qui renferment ainsi du “hardware” plus puissant (comme une carte graphique dédiée ou un système de refroidissement complémentaire), reviennent le plus souvent aux gamers – comme l’Asus ROG Strix SCAR 15/17. Ces derniers n’ont peut-être pas la place d’accueillir une tour et un moniteur dignes de ce nom dans leur demeure ou souhaitent avoir l’option de pouvoir se déplacer de temps à autre sans sortir leur valise.

Enfin, les ordinateurs hybrides ou “deux-en-un”, tels que la Microsoft Surface Pro 7, conviennent plutôt aux utilisateurs versés dans les pratiques de design ou bien aux étudiants. Ceux-ci n’ont pas toujours la place de poser un véritable ordinateur portable à leur table en amphithéâtre, notamment, et apprécient donc sa flexibilité.

13, 15 ou 17 pouces, le format est-il important ?

Les écrans autour des 13 pouces (comme celui du Huawei Matebook X ou de la Microsoft Surface Pro 7) sont à privilégier pour les professionnels, les étudiants ou toutes les personnes susceptibles de devoir transporter leur “laptop” partout avec elles. Cette diagonale d’écran confère généralement une taille optimale à un ordinateur portable afin qu’il ne soit pas trop petit mais surtout pas trop lourd à transporter. En effet, bien souvent, le format d’un PC portable influencera aussi son poids et donc sa portabilité, dans un sac-à-dos ou à la main d’un bureau à l’autre.

Les 15 à 17 pouces, à l’inverse, sont à favoriser si l’ordinateur recherché est voué à la sédentarité, voire à se soustraire à un PC fixe. Les laptops dans ces deux formats risquent donc d’être un plus lourds mais offriront une surface d’observation optimale pour le multimédia et, en particulier, le jeu-vidéo.

Qu’est-ce qu’une bonne autonomie sur un laptop ?

En vérité, tout dépend de son utilisation. Un ordinateur portable pour le jeu-vidéo, comme le ROG Strix SCAR 15/17, ne peut offrir généralement que quelques heures d’autonomie tout au plus. Ce type de machines a besoin d’une grande quantité d’énergie électrique pour alimenter les microprocesseurs et cartes graphiques puissants mais très gourmands grâce auxquels il opère. L’autonomie en est évidemment réduite à devenir secondaire.

Des ordinateurs portables moins puissants, comme le Honor Magicbook 15, présentent souvent une autonomie beaucoup plus satisfaisante. Néanmoins, celle-ci dépasse très rarement les dix ou douze heures d’autonomie.

A quelles gammes de prix s’attendre ?

Comme le montre notre guide, chaque format et chaque type de laptops s’inscrivent dans des fourchettes de prix assez distinctes. Les PC portables pensés principalement pour la bureautique (donc sans carte graphique dédiée et avec un CPU Intel Pentium, par exemple) et d’une taille autour des 13 pouces sont étiquetés autour des 500 euros ou moins. Un PC hybride, conçu pour des activités artistiques comme la Surface Pro 7, flirte davantage avec les 800 euros.

Un laptop bien équipé – en termes de puissance (avec un CPU Intel Core ou AMD Ryzen) mais aussi de mémoire vive et de capacité de stockage, comme le Huawei Matebook X – et tourné vers les professionnels au sens large tutoie généralement le millier d’euros ou plus. Enfin, pour les gamers qui recherchent du “hardware” de dernier cri ou presque, il faut le plus souvent compter entre 2 000 ou 3 000 euros.