Test

Test du Huawei P20 Pro, l’excellence en photo

Photo, vidéo et conclusion

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Photo et Vidéo

Huawei continue sur sa lancée au niveau de la photo avec son partenariat avec le constructeur allemand Leica. Et si la concurrence propose systématiquement un double appareil photo, le constructeur chinois fait encore mieux avec le P20 Pro. Le P20 arrive avec pas moins de trois appareils photo. Ainsi, l’appareil photo principal couleur vous propose un capteur de 40 Mégapixels avec un objectif grand-angle Leica Summilux-H de 27mm et une ouverture de F/1.8. L’appareil photo noir & blanc vous propose un capteur de 20 Mégapixels avec également un objectif grand-angle Leica Summilux-H de 27mm mais une meilleure ouverture de F/1.6. Et enfin, le dernier appareil photo couleur vous propose un capteur de 8 Mégapixels avec un objectif télé-photo 3x Leica Summilux-H de 80mm et une ouverture de F/2.4. On notera que le P20 Pro est le premier smartphone à proposer un capteur de colorimétrie à l’avant et à l’arrière. Ces capteurs permettent de mieux analyser la prise de vue tant au niveau des couleurs mais également au niveau de l’exposition, ce qui permet de s’adapter. Et enfin, seul l’appareil photo principal avec son capteur de 40 Mégapixels propose une stabilisation optique qui, malheureusement, ne sert uniquement que pour la photo. Dommage pour la vidéo.

Eh oui, on parle bien d’un capteur de 40 Mégapixels, comme à l’époque des Nokia PureView (41 Mégapixels plus précisément). Si vous pouvez toujours faire des photos avec une résolution record de 40 Mégapixels, Huawei, avec le P20 Pro, a repris le même principe que les Nokia à l’époque pour vous proposer des photos optimisées de 10 Mégapixels. Cette technologie, Light Fusion, permet de combiner 4 pixels et d’en faire en quelque sorte un super pixel avec une meilleure qualité. Autre avantage de choisir la résolution de 10 Mégapixels, vous pourrez utiliser les zooms optiques et hybrides. En optique, on a droit à un zoom de 3x (d’où le 80mm) qui utilisera tout de même les deux capteurs couleur pour vous proposer le meilleur résultat possible et en hybride, on a droit à un zoom x5 soit l’équivalent d’un 135mm tout de même ! En revanche, pas de zoom sur les photos en 40 Mégapixels ou en noir & blanc à 20 Mégapixels.

Avec le Mate 10 Pro, on avait pu découvrir les nouveaux objectifs Leica avec une impressionnante ouverture de F/1.6 et tout le bien que cela faisait au bloc photo du Mate 10 Pro. Inutile de vous dire qu’on retrouve tout cela sur le P20 Pro. Avec le traitement des noirs & blancs à la Leica, on obtient toujours des photos monochromes de très haute volée comparée à la concurrence. Pour rappel, il y aura toujours une différence entre une photo couleur convertie en noir & blanc et une photo directement capturée en noir & blanc. Les photos capturées ainsi en noir et blanc ont un rendu très flatteur et « très Leica » avec des contrastes importants, si bien que pour certaines photos, on a limite l’impression d’avoir des photos sous-exposées mais on apprécie le résultat.

2018-03-22 20.39.03

Quand on commence à prendre des photos avec le P20 Pro, ce qui surprend, c’est la qualité du zoom. C’est typiquement du jamais vu. Alors que les concurrents proposent un zoom numérique avec des résultats très peu convaincants, la combinaison de l’objectif de 80mm et des capteurs avec une forte résolution permet des résultats impressionnants. Avec les exemples, vous verrez tout de suite de quoi je parle.

Avec la prise de vue standard :

2018-03-24 16.07.33

Avec un zoom optique x3 :

2018-03-24 16.07.45

Et le zoom hybride x5 :

2018-03-24 16.07.55

Mais revenons à ce qui nous intéresse, la photo en général et comment le Huawei P20 Pro s’en sort face à la concurrence. Comme pour ses prédécesseurs depuis le P9, le P20 Pro excelle dans la photo en noir & blanc. Les photos ont un piqué et un rendu sans pareil, et ce, que cela soit en journée ou en conditions de basse luminosité. Concernant les photos couleurs, on savait que Huawei avait encore fait un gros pas en avant lors de la sortie du Mate 10 Pro pour aller concurrencer le Google Pixel 2. Avec le P20 Pro, Huawei enfonce encore plus le clou en proposant des photos détaillées et contrastées venant clairement concurrencer les plus récents photophones comme les Apple iPhone X ou Samsung Galaxy S9. Impressionnant, et même encore plus avec les zooms optiques et hybrides. À l’écriture de ce test, je n’ai pas encore les nouveaux scores DxO mais la présence de l’éditeur à la conférence du constructeur chinois n’est pas innocente. Juste impressionnant.

On retrouve, grâce à la présence de différents appareils photo, la gestion de la profondeur de champ pouvant aller jusqu’à l’équivalent d’un F/0.95. Utilisable en noir & blanc également, ça reste une fonction gadget mais qui peut avoir son utilité. Si jusqu’à maintenant, on était en simulation de bokeh, et bien avec la présence d’un vrai téléphoto, la donne est différente, si bien que le mode Portrait est impressionnant parce que bien plus précis. De même, avec ce téléphoto, le P20 Pro est capable de simuler les situations d’éclairage, comme les iPhone 8 Plus et iPhone X d’Apple. On vous laisse juge.

2018-03-24 15.26.42

Du coté des selfies, on retrouve un capteur maintenant en façade un capteur de 24 Mégapixels avec un objectif dont l’ouverture est de F/2.0. Avec une telle résolution et le capteur de colorimétrie, cela permet à Huawei de mieux analyser la photo même et donc, de simuler un mode Portrait, c’est loin d’être parfait mais ça fait le job. On retrouve toujours le grand-angle pour prendre plus de monde dans la photo en selfie. Et enfin, comme à chaque fois, n’oubliez pas de désactiver ce satané mode Beauté, je le répète, les photos avec du fond de teint automatique, c’est ignoble.

Pour l’application en elle-même, je l’ai trouvé assez bien faite et facile d’utilisation. Huawei a décidé de revoir son application pour la rendre plus simple. Avant, on avait un panneau à gauche avec tous les modes. Sur le P20 Pro, un geste vers la gauche ou la droite permet de changer de mode, un peu comme chez Apple ou Samsung. Et pour tous les modes supplémentaires, il y a la fin un bouton « Plus » qui permet d’accéder à des modes (Light Painting, TimeLapse, Cuisine, etc.) qu’on est supposé utiliser moins fréquemment. Dans ce mode, on retrouve le mode Monochrome, c’est dommage qu’il soit là parce que moins accessible. Dans tous les cas, si vous êtes un professionnel, vous aurez toujours droit à votre “Mode Professionnel” qui permet de tout régler comme la gestion de fichiers RAW, la balance des blancs ou encore la vitesse, etc. Si l’application photo est assez simple, on pourra lui reprocher une balance des blancs parfois capricieuse dans les conditions  de faible luminosité. On saluera cependant la bonne gestion de Huawei pour nous éviter des couleurs un peu trop verdâtres dans ces mêmes conditions.

Comme on vous l’a dit plus haut, le P20 Pro supporte le NPU présent sur le SoC Kirin 970 de Huawei. En gros, le SoC embarque une base de données et avec, l’application est capable de reconnaître ce que vous photographiez et donc adapter les bons paramètres en fonction du sujet. Avec un capteur de 40 Mégapixels, le P20 Pro est capable de prendre des photos en 40 Mégapixels mais si vous ne savez pas traiter les fichiers RAW, il n’y a pas vraiment d’intérêt dans la mesure où les algorithmes de Huawei sont super efficaces pour tirer le meilleur des 40 Mégapixels et les transformer en 10 Mégapixels. D’ailleurs, cela se voit sur les fichiers JPG de 40 Mégapixels qui ont un rendu très smartphone quand on zoom dans la photo.

Voici quelques exemples de photos pour vous faire une meilleure idée :

Huawei P20 Pro - Photos et Vidéos de Test

Côté vidéo, Huawei a encore fait des progrès. Si ce n’est pas du niveau d’un Galaxy S9 en termes de stabilisation puisque ça ne se limite à du Full HD ou moins, le P20 Pro propose du très bon, pour peu qu’on stabilise le smartphone. Dans la pratique, je ne filme toujours pas en 4K, mais je pense que ce n’est qu’une question avant que le grand public s’y mette. On notera aussi que, c’était déjà le cas du Mate 10 Pro, quand vous filmez en 4K ou en Full HD à 60fps, la stabilisation électronique ne fonctionnera pas, dommage ! Autant, je peux comprendre pour la 4K, autant je trouve cela dommage pour le Full HD 60fps alors que les concurrents le proposent tous.

Et voici un exemple de vidéo :

2018-03-24 16.04.41

Et une vidéo en avec la stabilisation électronique :

2018-03-24 16.06.44

Galerie Photo

Notre avis

On ne va pas y aller par quatre chemins, le Huawei P20 Pro se présente comme le meilleur photophone en ce premier semestre 2018. Les avancées depuis le P9 sont impressionnantes et à chaque sortie, on a l’impression de passer un cap. Mais cela ne s’arrête pas qu’à la photo, le Huawei P20 Pro est aussi un excellent smartphone avec un bel écran, des performances à la hauteur de nos espérances et une excellente autonomie. 

Il reste encore quelques défauts comme EMUI, toujours perfectible, le capteur d’empreintes qu’on aurait préféré au dos ou encore l’omission de la recharge sans-fil mais ne boudons pas notre plaisir, c’est du grand Huawei.

Et enfin, petite note pour le bloc photo en noir & blanc en partenariat avec Leica qui n’a pas son pareille et qui continue de faire des merveilles. Si vous aimez la photo mobile, vous ne pourrez pas passer à côté, clairement. 

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Photo
  • Ecran équilibré
  • Performances
  • Autonomie
  • Design général
  • Double SIM
  • Dos sujet aux traces de doigts
  • Capteur d'empreintes en façade
  • Pas de port MicroSD
  • Pas de recharge sans-fil
  • Pas de prise jack