Test

Xiaomi Black Shark : notre test de la nouvelle référence du smartphone gaming

Photo et vidéo

Notre avis
8 / 10
Android

Par Camille Suard le

Photo et vidéo

Si le Mi Mix 2S et la famille des Mi 8 optaient pour un même et très bon double module photo à l’arrière, le Black Shark propose un tout autre appareil photo, malheureusement : un premier capteur de 12 Mégapixels avec un objectif ouvrant à f/1.75 et un deuxième capteur de 20 Mégapixels, pour le mode portrait, avec un objectif ouvrant de f/1.75. Il est compatible HDR et intègre par ailleurs un mode intelligence artificielle qui peut être désactivé. L’IA permet d’améliorer les rendus en basses lumières, mais en plein jour, cela aura tendance à trop accentuer les couleurs et faire perdre le côté assez naturel des clichés. La qualité globale n’est pas à déplorer, surtout en extérieur où les détails sont au rendez-vous. Quand la lumière vient à manquer, notamment en intérieur, on observe un traitement logiciel un peu lourd : l’effet lisse supprime les détails que l’on avait dans de meilleures conditions. Notons que l’utilisation de l’appareil photo n’est pas des plus agréables : la mise au point se veut capricieuse et le manque de stabilisation déconcerte.

En basses lumières, ce n’est pas si mal, mais il ne faut pas s’attendre à des miracles comme pour les plus hauts de gamme de la marque. La palette des couleurs en prend un coup et bien souvent, un voile jaune s’installe sur les photos. Le niveau de détails est aussi moins important et on note la présence de bruit.

À l’avant, Xiaomi a placé une caméra de 20 Mégapixels avec un objectif ouvrant à f/2.2. Petite déception, les couleurs manquent d’éclat et les détails ne sont pas légion. Ça reste convenable cependant pour partager un petit selfie sur les réseaux sociaux. Vous l’aurez compris, sans être catastrophique, la partie photo n’a pas été logée à la même enseigne que le reste de l’appareil. Xiaomi s’est concentré sur l’orientation gaming du Black Shark.

Côté vidéo, il est capable de filmer avec une définition Full HD 1080p ou 4K à 30 fps. Comme pour la photo, la mise au point reste problématique, mais les couleurs se rapprochent assez bien d’un rendu naturel.