[Donjons et Dragons] Les Gardiens de la Galaxie chez Tolkien

Cinéma

Par Zacharia G le

Roy Lee, producteur du film, déclare que ce nouveau long métrage de fantasy aura une ambiance assez particulière. Selon lui, il devrait offrir aux spectateurs une expérience spéciale, similaire à ce que proposait Les Gardiens de la Galaxie.

dndnext-1

Un univers fantastique rappelant celui de J.R.R. Tolkien, avec un ton complètement décalé. C’est ce que promet Roy Lee lors d’une interview :

Ce nouveau Donjons et Dragons sera un film à l’ambiance des Gardiens de la Galaxie dans un univers semblable à celui de Tolkien. Parce que lorsque vous pensez à tous les films du Hobbit et du Seigneur des Anneaux, ils sont assez sérieux et injecter de la comédie dans ce monde, je pense que c’est quelque chose que le public n’a pas encore vu.

d7d

L’idée peut sembler bonne, ne serait-ce que d’un point de vue commercial. David Leslie Johnson (Esther et La Colère des Titans) est celui qui a écrit et terminé le premier script. Si le film est en tout cas aussi drôle que l’a été (plus ou moins involontairement) celui des années 2000, cela peut en valoir la peine.

donjons-dragons-jeremy-irons-943376

Roy Lee espère d’ailleurs lancer une série de film, spin-offs et autres, qui permettraient de créer un univers étendu autour de ce nouveau long métrage D&D.

Il ajoute qu’en tant que fan de l’univers depuis Chainmail (le jeu qui a évolué en D&D), il compte rester un maximum fidèle à ce monde imaginaire. De plus, de nouveaux éléments pourraient s’ajouter à l’histoire avec l’aide de Wizards of the Coast, la société qui détient les droits sur le jeu d’origine.

Donjons et Dragons est à la base un jeu de rôle sur table/papier. Les joueurs créent chacun un personnage, aussi bien au niveau des caractéristiques que de leur histoire personnelle, puis les incarnent : ils parlent pour eux et décrivent oralement leurs gestes, sentiments, etc.

dd-draider-combat

Les succès et échecs des actions sont déterminés par une combinaison de valeurs (déterminées par la nature du personnage et de ce qu’en a fait le joueur) et de lancers de dés.

DDD20

C’est là que réside toute la difficulté de la réalisation de ce film : adapter au cinéma un univers censé être découvert à travers l’incarnation d’un personnage et des interactions entre celui-ci et son environnement imaginaire. C’est ce qui fait le charme du jeu et le succès de la franchise, après tout.
Producteurs et réalisateurs vont devoir tout miser sur leur capacité à rendre le lore de D&D le plus vivant et intéressant possible, le tout avec des personnages intéressants (soit existants dans le jeu, soit originaux).

Roy Lee attend encore en ce moment que Warner Bros lui donne le feu vert pour lancer la production du film. Il a cependant bon espoir de l’obtenir. Un succès de la franchise Warcraft (d’ailleurs en partie inspirée du jeu de rôle D&D) au cinéma, pourrait grandement accélérer cette décision. Alors qu’un échec du film de Duncan Jones, risquerait à l’inverse d’être catastrophique pour le futur des adaptations de Donjons et Dragons.

Pour les impatients, voici de quoi vous faire attendre : les meilleures scènes de Jeremy Irons du film D&D des années 2000…

Source: Source