La sonde New Horizons a rendez-vous avec Ultima Thulé

Espace

Par Olivier le

Toujours plus loin, toujours plus haut ! La sonde New Horizons devrait survoler ce 1er janvier l’astéroïde Ultima Thulé situé à 43 unités astronomiques du Soleil. Très, très loin de notre bonne vieille Terre…

L’astéroïde 2014 MU69, alias Ultima Thulé, dérive tranquillement au sein de la ceinture de Kuiper, au large de l’orbite de Neptune. Il n’est pas seul dans l’immensité spatiale : on dénombre des dizaines de milliers de cailloux glacés dans cette région. Mais c’est lui que la sonde New Horizons va survoler ce 1er janvier 2019 !

Une bonne année en préparation

Mardi prochain, à six heures du matin (heure de Paris), la Nasa saura comment le survol se sera déroulé. New Horizons ne craint pas grand chose puisque l’astéroïde restera à bonne distance de la sonde, environ 3.500 km. Ce sera toutefois l’occasion de saluer ce qui sera l’objet le plus éloigné du soleil à recevoir la visite d’un appareil conçu par l’homme : Ultima Thulé est situé à environ 6.450 millions de kilomètres du Soleil (soit 43 unités astronomiques, une unité correspondant à la distance entre la Terre et le Soleil).

Le passage de New Horizons permettra aux astronomes de vérifier la composition d’Ultima Thulé. Deux hypothèses font rage actuellement : s’agit-il de deux corps célestes indépendants mais très rapprochés ? Ou d’un astéroïde composé de deux blocs ? Le caillou présente en effet deux parties, une de 20 km de diamètre, l’autre de 18 km.

La sonde réalisera des clichés lors de son survol, qui sont attendus avec impatience par les ingénieurs de la Nasa et la communauté scientifique. Par le passé, cette sonde a déjà régalé le monde entier avec d’impressionnantes photos de Pluton. Rendez-vous dans les étoiles dès le début de l’année prochaine.