Netflix dévoile officiellement son faux documentaire, « Mort à 2020 »

Cinéma

Par Felix Gouty le

Les créateurs de « Black Mirror » ont bien « quelque chose à ajouter » avant d’en finir avec l’année 2020. Ils ont signé, pour cela, une satire originale sur Netflix.

Crédits : Netflix.

« 2020 : même les créateurs de Black Mirror n’auraient pas pu l’imaginer » affirme Netflix dans une nouvelle bande-annonce, parue cette après-midi sur Twitter (ci-dessous). La plateforme de streaming a ainsi confirmé l’existence de sa première « satire originale » sur l’année 2020 que préparaient les créateurs de la série anthologique Black Mirror. La semaine dernière déjà, l’acteur Hugh Grant, qui participera à ce film intitula Mort à 2020, avait confirmé jouer dans un faux documentaire retraçant l’année 2020.

On ne sait cependant pas quand ce « mockumentary » sera disponible sur Netflix. La plateforme indique uniquement qu’il sera diffusé « bientôt ou bien trop tôt. » En effet, comme le studio de Reed Hastings l’avoue lui-même dans ce teaser, le film n’est pas tout à fait terminé. Son casting est néanmoins affiché. Mort à 2020 a donc fait appel à Hugh Grant (Coup de foudre à Nottinghill, Love Actually) mais aussi à Samuel L. Jackson (Pulp Fiction, Les huit salopards), à Lisa Kudrow (Friends, Space Force) ou encore à Kumail Nanjiani, qui sera dans le prochain film Marvel, The Eternals.

2020, un résumé express

Si Mort à 2020 compte « ajouter quelque chose » à une année à laquelle nombreux sont impatients d’oublier, il devrait malgré tout revenir sur beaucoup d’événements des douze derniers mois. La satire de Netflix devrait donc aborder, bien évidemment, la pandémie (toujours en cours) de COVID-19, son émergence et sa gestion (surtout de la part des États-Unis, très probablement). L’année 2020 a aussi été fortement dominée par des mouvements sociaux : des manifestations et émeutes associées au courant Black Lives Matter, en réaction à l’assassinat de George Floyd, au mécontentement face à la loi « sécurité globale » en France, en passant par la montée du complotiste, que ce soit contre la 5G ou les masques faciaux. L’année 2020 a aussi été troublée par une élection présidentielle américaine sans queue ni tête, avec Donald Trump comme perdant.

En outre, cette année a aussi vu la (re)conquête spatiale passer un nouveau cap avec de nombreuses missions tournées vers Mars et la consécration pour SpaceX. Elle a été aussi le théâtre d’une guerre de consoles sans précédent, opposant les deux fleurons de la neuvième génération – PS5 et Xbox Series X/S. Enfin, avec le recul de quelques années supplémentaires, elle constituera peut-être le pivot qui poussera le streaming à détrôner définitivement le cinéma, dont les productions ont été grandement impactées par la crise économique et sanitaire.