SpaceX veut récupérer ses prochaines fusées en vol au lieu de les faire atterrir

Espace

Par Amandine Jonniaux le

Une procédure inédite, qui permettrait non seulement de réduire les coûts d’un atterrissage, mais aussi de permettre à la fusée de redécoller plus rapidement, assure Elon Musk sur les réseaux sociaux.

Crédits SpaceX

Elon Musk et sa société SpaceX n’en ont décidément pas fini avec la conquête spatiale. Tandis que les vaisseaux Crew Dragon acheminent déjà matériel et astronautes vers la Station Spatiale Internationale, la nouvelle fusée du géant américain, sobrement baptisée Starship pourrait bien révolutionner les atterrissages. En effet, Elon Musk prévoit de récupérer son booster de lancement, le Super Heavy, après chaque décollage de la fusée, en le rattrapant au vol avant que ce dernier ne touche le sol.

Destiné à propulser le Starship dans l’espace, le booster Super Heavy se présente comme l’étage inférieur de la fusée. Après avoir fait décoller la navette de SpaceX, ce dernier se détache automatiquement, avant d’atterrir à nouveau sur Terre. Interrogé sur Twitter, Elon Musk a expliqué que ses équipes recherchaient actuellement un moyen d’attraper le Super Heavy au vol après son décollage grâce à des bras articulés. Une procédure extrêmement précise, mais qui permettrait “de repositionner immédiatement le lancement sur son support de lancement”, assure le patron de SpaceX.

Baisser le coût des voyages spatiaux

En imaginant un atterrissage sans atterrissage, Elon Musk espère non seulement économiser sur les coûts de fabrication de ses Super Heavy, mais aussi rentabiliser au maximum les voyages spatiaux assurés par SpaceX. En permettant à sa Super Heavy d’atterrir à l’endroit exact où elle est censée décoller, Elon Musk s’épargne en effet d’importants coûts de déplacement. À termes, cette technique de récupération inédite pourrait permettre de réutiliser son booster, et de le refaire décoller “moins d’une heure” après un premier lancement, assure l’homme d’affaires. De quoi rendre les voyages spatiaux encore plus abordables au cours des prochaines années.

Source: Gizmodo