Huawei P50 : à peine fuité, déjà moqué

Smartphone

Par Remi Lou le

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu de nouvelles du Huawei P50. Justement, voici quelques images en fuite sur Sina Weibo !

© Digital Chat Station

Ces derniers temps, les constructeurs de smartphones semblent vouloir se différencier du côté de leur bloc photo. Chacun y va de sa petite recette, entre la plaque de verre façon iPhone 12 Pro, le bloc qui déborde sur la tranche façon Samsung Galaxy S21, celui qui se fond dans le boîtier façon Oppo Find X3 Pro ou encore l’immense attirail photo du Xiaomi Mi 11 Ultra. Et justement, alors que ce dernier modèle a volé la vedette à Huawei en délogeant son Mate 40 Pro de la première place du classement DxOMARK, la marque prépare son retour avec le Huawei P40, qui disposerait lui aussi d’un bloc photo au look bien particulier. 

Crédits : Digital Chat Station

Look électrique

Mois après mois, on a pu voir se dessiner le design de cette proéminence arrière à travers de nombreux rendus, mais voilà que de nouvelles fuites nous permettent de nous faire une idée plus précise.  Le leaker Digital Chat Station vient en effet de partager quelques images d’un modèle de Huawei P50 prétendu original. Il n’en a pas fallu plus pour que l’image circule sur Sina Weibo et que certains internautes comparent le design du bloc arrière à… deux prises électriques. 

Crédits : Digital Chat Station

Si chacun jugera ce design à sa manière, on note surtout la présence de quatre capteurs sur ce modèle — deux dans chaque cercle. Le Huawei P50 Pro devrait quant à lui avoir droit à un cinquième capteur, un Sony IMX800 de 1 pouce, d’après de précédentes rumeurs. 

HarmonyOS livré d’office ? 

Une autre fuite nous divulgue quant à elle la face avant du smartphone, tout en nous donnant un indice majeur sur le futur fleuron de Huawei. On peut en effet voir inscrit le nom d’HarmonyOS en bas de l’autocollant qui surmonte l’écran.

Crédits : Digital Chat Station

Si cette image est réelle, cela signifie que le Huawei P50 pourrait être le premier smartphone de la marque à délaisser Android pour intégrer le système d’exploitation maison de la firme. De précédentes rumeurs indiquaient néanmoins que le smartphone devrait être décliné en deux versions : l’une équipé d’HarmonyOS, exclusivement destinée à la Chine, et l’autre de la version open-source d’Android surmonté de la surcouche logicielle de Huawei, prévu pour le marché international. Reste à attendre le lancement du Huawei P50 pour en avoir le coeur net.