Sony investit dans Team Asobi, le studio derrière Astro’s Playroom

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

Cela fait écho à la grande restructuration du Japan Studio, dont Team Asobi est l'une des branches et la seule survivante.

Astro_s-Playroom-Team-Asobi
© Team Asobi

Dans un communiqué, Sony vient d’annoncer son désir d’agrandir le studio Team Asobi. Si vous ne connaissez pas son nom, vous connaissez peut-être ses jeux puisqu’il est à l’origine de la saga Astro Bot et, plus récemment, Astro’s Playroom sur PS5. Nicolas Houcet, directeur de Team Asobi, a fait part de son excitation quand à l’expansion du studio, surtout depuis la restructuration du Japan Studio de Sony. En effet, cela fait plusieurs mois que Sony avait annoncé une restructuration massive de celui-ci, ce qui a provoqué plusieurs départs importants, dont celui du créateur du jeu Silent Hill.

Suite à cette décision, Sony a transféré la majeure partie des responsabilités du Japan Studio à Team Asobi, la seule branche à avoir survécu à la restructuration. Désormais, le studio se voit même offrir l’opportunité d’acquérir encore plus d’importance. La première étape, comme l’explique Nicolas Houcet, a été de retravailler le logo du studio, qui tire son inspiration des débuts de l’aventure PlayStation. Concernant ses projets, Team Asobi a l’intention de continuer sur sa lancée et de travailler sur des jeux grand public et pour tous les âges.

C’est donc une excellente nouvelle pour tous les fans du travail de Team Asobi. Dans le même temps, Hermen Hulst, qui est à la tête des PlayStation Studios, a expliqué dans une interview que Sony avait toujours à cœur de satisfaire le public ainsi que le talent japonais, contrairement à ce que certaines rumeurs prétendaient. Restructurer le Japan Studio n’avait pas pour but d’adopter une optique plus occidentale, plus enclin à plaire à un public américain. Il ne reste plus qu’à attendre de voir ce que va nous proposer la Team Asobi dans les années à venir, sachant que l’expansion du studio risque d’accélérer le rythme de production.