Dossier

Star Wars : le récap complet de l’épopée Skywalker avant l’épisode 9

Cinéma

Par Remi Lou le

À l’occasion de la sortie de Star Wars : L’Ascension de Skywalker ce 18 décembre dans les salles, on revient sur l’immense épopée des Skywalker au travers du temps et des épisodes, afin d’avoir tous les cartes en mains pour comprendre la révélation presque certaine de cet ultime volet.

À quelques jours seulement de la sortie de Star Wars : L’Ascension de Skywalker, on s’apprête à découvrir la fin d’une saga qui aura marqué plus de 40 ans d’histoire cinématographique. Depuis Un nouvel Espoir en 1977 et la découverte de Luke Skywalker, jusqu’à la prélogie initiée en 1999 narrant les origines de Dark Vador, lorsqu’il était encore Anakin Skywalker, la saga faisait son grand retour avec Le Réveil de la Force en 2015. Sauf que cette nouvelle trilogie, malgré la présence de personnages forts des anciens épisodes, comme Luke Skywalker, Leia ou encore Han Solo, semblait avoir pris ses distances avec l’héritage Skywalker en mettant l’accent sur une nouvelle génération, et notamment Rey, une héroïne principale sans histoire particulière.

Pourtant, alors que le dernier volet portera le nom de « L’Ascension de Skywalker », et que JJ Abrams, réalisateur du septième et de ce neuvième volet, déclarait lui-même que ce volet constituerait le point final à la saga Skywalker, la question se pose. Quand on connaît la fin de l’épisode 8, on ne voit plus trop quel rôle les Skywalker peuvent encore jouer dans Star Wars, même si, techniquement, Ben Solo alias Kilo Ren est le digne descendant de Dark Vader, et Leia sera bien présente dans cet ultime volet, pour la dernière fois. Une chose est sûre : les Skywalker n’ont pas dit leur dernier mot, et la mythologie qui entoure l’iconique famille de la franchise aura bien le droit à son point final dans cet épisode. On vous a préparé un retour sur l’histoire de la famille emblématique, afin de savourer comme il se doit une révélation presque certaine dans Star Wars 9.

Anakin Skywalker : de « l’élu » à Dark Vador

Oui, techniquement, la prélogie est sortie après coup, et ce essentiellement suite à la demande des fans désireux de découvrir le passé de Dark Vador, l’un des grands méchants les plus charismatiques du cinéma. Pourtant, l’épisode 1 de Star Wars, La menace fantôme, est bien le point de départ de la vertigineuse histoire des Skywalker.

Crédits : LucasFilm

Tout commence avec un jeune Anakin, un enfant esclave vivant avec sa mère sur Tatooine. Ses dons particuliers pour piloter des vaisseaux lui avaient déjà valu des éloges dans sa ville d’origine, mais c’est lorsque le vaisseau de Padmé Amidala atterrit sur la planète, avec, à son bord, le maître Jedi Qui-Gon Jin et son apprenti Obi-Wan Kenobi, que sa vie prend une nouvelle tournure. Aussitôt rencontré, le maître Jedi se prend d’affection pour le jeune Anakin, en mesurant un taux de midichlorien particulièrement élevé chez ce jeune enfant sans père. Qui-Gon en vient jusqu’à lui prêter les traits de « l’élu », soit celui qui, selon une ancienne prophétie, détruirait les Sith et rétablirait l’équilibre dans la Force, et embarque avec lui le jeune garçon avant de périr face au seigneur Sith Dark Maul. Anobli par le Conseil Jedi, l’ancien Padawan de Qui-Gon Jinn devient alors maître Jedi et prendra sous sa supervision le jeune Anakin.

Crédits : LucasFilm

Dans l’Épisode 2, l’épopée des Skywalker se poursuit avec un jeune Anakin prépubère qui commence à accuser les remous de l’adolescence. Surtout, c’est le moment où Anakin perd sa mère, ainsi que sa main, tranchée par le Comte Dooku, premiers événements d’une longue tragédie qui le mènera à sombrer doucement mais surement vers le côté obscur. C’est également dans ce volet qu’Anakin se rapproche nettement de Padmé Amidala, qui donnera naissance, plus tard, à Luke et Leia. Dans l’Épisode 3, Anakin a grandi. Plus mature, certes, le jeune Jedi conserve cependant toujours la rage de l’épisode 2 et la mort de sa mère sur la conscience. Alors qu’un rêve récurrent dans lequel Padmé meurt en donnant la vie l’assaille chaque nuit, la peur de la perdre grandit. Dans un contexte de méfiance entre le Conseil des Jedi et le Chancelier Palpatine, Anakin finit par céder aux avances de ce dernier et rejoint le côté obscur. Il deviendra définitivement Dark Vador en prêtant allégeance à Dark Sidious, qui n’était nul autre que le Chancelier, et exécute l’Ordre 66 visant à exterminer tous les Jedi restants. Il enfilera finalement l’iconique costume de Dark Vador à la suite de sa défaite contre Obi-Wan Kenobi, son ancien maître. C’est à ce moment que le Skywalker abandonne son nom, au profit de son titre de seigneur Sith, sauf que l’héritage Skywalker est perpétré par Padmé, qui meurt en mettant au monde ses deux enfants, Leia et Luke Skywalker.

Padmé donnant naissance à Luke et Leia à la fin de l’Épisode 3
Crédits : LucasFilm

Luke Skywalker : l’équilibre dans la Force

L’histoire de famille se perpétue avec Luke Skywalker, qu’on retrouve une fois adulte dans l’Épisode 4. Sauf que celui-ci, élevé par deux fermiers et vivant paisiblement sur Tatooine, n’a aucune idée de sa véritable identité. Il finit par intercepter un message provenant de la Princesse Leia sur le droïde R2D2 et destiné à Obi-Wan Kenobi. C’est ainsi qu’il part à la recherche de ce fameux Kenobi, et finit par tomber sur Ben, qui lui révèle avoir connu son père et lui apprend à maîtriser la Force. À son retour, il découvre que ses parents adoptifs ont été assassinés par les Forces de l’Empire, qui étaient à la recherche du droïde. Obi-Wan et Luke s’enfuient alors de la planète. C’est ainsi que commence l’épopée de Luke, une épopée qui va le mener jusqu’à Han Solo, Chewbacca, et sa rencontre avec sa sœur biologique cachée, la Princesse Leia. Avec la volonté de détruire l’Étoile Noire, suprême arme de guerre de l’Empire, le groupe se retrouve sur le territoire ennemi, et Luke assiste, impuissant, à la mort de Obi-Wan Kenobi face à celui son ancien élève, Dark Vador.

Le combat entre Ben Kenobi et Dark Vador durant l’Épisode 4
Crédits : LucasFilm

Dans l’épisode 5, certainement l’un des épisodes clés pour comprendre l’histoire qui entoure la famille des Skywalker, Luke Skywalker poursuit son entraînement auprès de Yoda sur la planète Dagobah, afin d’avoir une chance de vaincre le terrifiant Dark Vador. Sauf que dans ce même épisode, Luke apprend que celui qu’il cherche à combattre n’est autre que son propre père. Le seigneur Sith le lui confesse avant de lui trancher la main. C’est ensuite dans l’épisode 6 que la boucle est bouclée, lorsque Luke Skywalker apprend à Leia qu’elle est sa sœur, et qu’il se confronte une dernière fois à son père. Une ultime tentative de ramener son père à la raison. Luke Skywalker finit par trancher la main robotique de Dark Vador, avant que celui-ci ne se rebelle contre l’Empereur Palpatine et donne sa vie pour le tuer. Luke voit alors pour la première fois le vrai visage d’Anakin, avant qu’il ne s’éteigne pour toujours. L’Empire est détruit, et tout est bien qui finit bien, sauf que la saga n’avait pas dit son dernier mot.

Crédits : LucasFilm

Nouvelle trilogie : Kylo Ren, seul descendant des Skywalker ?

Par surprise, Star Wars est revenu en grande pompe au mois de décembre 2015 avec Le Réveil de la Force. Plutôt qu’une nouvelle histoire, l’épisode 7 est la suite directe du sixième épisode, et entend faire durer le plaisir en nous affirmant que, non, l’épopée des Skywalker n’est pas terminée. Dans Le Réveil de la Force, on apprend que l’Empire est de retour sous le nom du Premier Ordre, avec à sa tête un Seigneur Sith et son sbire, successeur de Dark Vador, qui n’est autre que son petit fils, Kylo Ren. De son vrai nom Ben Solo, il est le fils de Leia et Han Solo, et donc le seul descendant (confirmé) des Skywalker. Celui-ci sème la terreur dans l’univers avec les troupes du Premier Ordre, sauf que l’un des stormtroopers trahit son camp et glisse une carte d’une arme de destruction massive du Premier Ordre dans un droïde baptisé BB-8. Celui-ci sera trouvé par Rey, une banale pilleuse d’épaves sans histoire particulière, tout comme Luke dans l’épisode 4. Prise en chasse, et sans le savoir, elle prend les commandes du mythique Faucon Millenium pour s’échapper en compagnie de Finn, le stormtrooper qui a trahît le Premier Ordre. Cela les emmène à faire la rencontre d’Han Solo et Chewbacca, de retour pour l’occasion.

Crédits : LucasFilm

Ensemble, ils reprennent du service afin de remettre la carte à la Résistance, sauf que cette course les mène tout droit vers Kylo Ren, qui parvient à capturer Rey. C’est comme ça que le jeune Sith se rend compte des pouvoirs de la jeune femme, qui finit par lui échapper. Dans le même temps, Finn Chewbacca et Han Solo voguent vers StarKiller (ndlr : qui fut également le premier nom de Luke dans l’épisode 4, avant que George Lucas ne le change pour Skywalker), afin d’empêcher la mise en route de l’engin mortel du Premier Ordre. C’est là que Han se retrouve nez à nez avec son fils, pour la dernière fois, puisque celui-ci le tue. Arrivée trop tard pour sauver Han Solo, Rey s’empare alors du sabre laser qui appartenait à Anakin puis à Luke et qu’elle a trouvé sur la planète Bespin, et démontre l’étendue de ses pouvoirs balbutiants de Jedi en tenant en échec le petit-fils de Dark Vador. Tous parviennent à s’échapper, et Rey va rejoindre Luke Skywalker pour tenter d’apprendre l’art Jedi.

Lorsque Rey tend son sabre laser à Luke Skywalker à la fin de l’Épisode 7 et au début de l’Épisode 8 Crédits : Lucasfilm

C’est ainsi que démarre l’épisode 8, par le même plan que dans la fin de l’épisode 7, lorsque Rey tend son sabre laser à Luke Skywalker. Sauf que celui-ci le prend et le jette à la mer. Elle finit par convaincre le maître de lui donner quelques conseils, malgré la réticence de Luke après le passage du côté obscur de son neveu et ancien élève, Kylo Ren. Après un court entraînement, celle-ci va finalement rejoindre ses amis dans la Résistance, et se découvre un lien particulier l’unissant à Kylo Ren, seul descendant légitime des Skywalker. Celui-ci finit même par lui confier, plus tard, qu’il sait qui sont ses parents, et qu’elle n’est rien d’autre que la fille de ferrailleurs, sans aucun rapport avec les Jedi et la Force. Alors que Rey essaye de faire basculer Kylo Ren du bon côté de la Force, le jeune Sith tente, après avoir terrassé son propre maitre Snoke, de convaincre lui aussi la jeune femme de le rejoindre du côté obscur afin de gouverner ensemble la galaxie, un lointain écho à l’appel de Dark Vador à Luke Skywalker dans la trilogie originale. Dans une ultime bataille, l’ancien héros de la franchise, Luke Skywalker, donne sa vie pour défendre la Résistance de la menace du Premier Ordre. Les quelques membres restants parviennent à s’échapper, et représentent désormais le seul espoir de la galaxie.

C’est donc à Rey qu’il incombe, dans l’épisode 9, de vaincre Kylo Ren, qui a désormais les pleins pouvoirs. Toutefois, le retour de Dark Sidious dans cet ultime épisode pourrait une nouvelle fois changer la donne. Surtout, Kylo Ren a-t-il menti à Rey sur ses origines, quand bien même cet ultime volet portera le nom de « L’Ascension de Skywalker » ? Aurait-elle finalement un lien avec les Skywalker, permettant de boucler une fois pour toute l’épopée familiale ? Ou encore, un lien avec Obi-Wan Kenobi, éternel rival de Dark Vador ? Surtout, est-elle finalement l’élu de la prophétie, dont les traits ont été successivement prêté à Anakin, puis à Luke, et finalement à « un autre », d’après Yoda ? Tant de questions restent en suspens, lesquelles trouveront, on l’espère, des réponses dans cet ultime épisode de Star Wars. Au moins, vous êtes désormais à jour sur l’histoire des Skywalker. Parce que Star Wars, c’est avant tout une histoire de famille.