Test

[Test] Huawei Watch GT 2 Pro : la « Complete Edition » de la Watch GT 2

Gadget

Par Felix Gouty le

Le géant chinois de la téléphonie couronne, au sommet de sa nouvelle génération de montres connectées, une nouvelle reine : la Huawei Watch GT 2 Pro. Cette version « deluxe » n’a cependant pas beaucoup d’atouts supplémentaires dans son bracelet.

Crédits : Le Journal du Geek.

Si, avec la Watch FIT, Huawei a tenté d’innover en proposant un hybride entre montre et bracelet, avec la Watch GT 2 Pro, le géant chinois de la téléphonie semble seulement reprendre la formule conventionnelle. Nous avons eu l’occasion de la tester pour voir, si ou non, cette nouvelle « smartwatch » s’installait effectivement, comme il se doit, au sommet de la gamme.

Design & ergonomie

La Huawei Watch GT 2 Pro n’existe qu’en une version dotée d’un cadran de 46 millimètres de diamètre. Une dimension bien choisie même si elle pourrait ne pas convenir aux poignets les plus minces. Son poids (52g) est d’ailleurs légèrement plus élevé que la moyenne, compte tenu des matériaux « deluxes » utilisés. Le boîtier en alliage de titane et équipé d’un verre en saphir synthétique se ressent sur le poignet – notamment les premiers jours. Néanmoins, les finitions rendent la montre assez agréable à l’œil. En deux coloris, Night Black ou Nebula Gray, le boîtier est attaché à un bracelet en cuir véritable très appréciable. Comme les autres modèles de la gamme, le boîtier se pare sur le flanc droit deux boutons : le premier (supérieur droit) permet de passer de l’écran d’accueil à un menu d’accès aux différentes fonctionnalités ; tandis que le second amène directement aux quelques 100  modes d’entraînement sportif. A noter que le dessous du boîtier accueille un haut-parleur et un micro, qui permet de répondre aux appels directement depuis la montre connectée.

Le cadran numérique de cette « smartwatch« , un écran tactile AMOLED de 1,39 pouces, présente plusieurs tableaux détaillant en temps réel les mesures biométriques prises par les nombreux capteurs intégrés au boîtier. Comme pour la récente Huawei Watch FIT, la Watch GT 2 Pro autorise l’utilisateur à changer de cadran virtuel principal par une simple pression sur l’écran. La montre Huawei dispose ainsi d’une large galerie de cadrans virtuels. Pour la personnaliser encore davantage, et même y ajouter des images personnelles, il suffit de se rendre dans le volet « Appareil » de l’application constructeur Huawei Health Mate (ou simplement « Santé » en français).

En effet, pour rappel, la Huawei Watch GT 2 Pro fonctionne en duo avec l’application Huawei Health Mate, après avoir été liée à elle par une connexion Bluetooth et GPS. Pour l’installer, il faut avant tout avoir téléchargé l’application Huawei Mobile Services. La configuration est relativement simple et rapide. La balance entre les deux appareils est ensuite très fluide.

En pratique

Comme les précédents modèles de la gamme, la Watch GT 2 Pro opère grâce au Lite OS de Huawei. À l’aide de ses deux boutons et de quelques « swipes », la montre est très réactive et facile d’utilisation. Elle propose plusieurs volets applicatifs, certes limités, mais suffisants pour une utilisation grand public. Un geste du poignet (même s’il faut parfois le répéter pour que cela fonctionne) suffit à allumer la montre et à revoir la dernière notification reçue. La « smartwatch » nous permet de recevoir des notifications, s’affichant après une très brève vibration, mais aussi de répondre à un appel. Pour ceux qui souhaiteraient ne pas être titillés la nuit par ce système, on peut bien sûr activer la fonction « Ne pas déranger », dans le menu des paramètres principaux.

Porter la montre pendant son sommeil, peut d’ailleurs s’avérer utile. En effet, en plus d’un suivi en temps réel du rythme cardiaque, la Huawei Watch GT 2 Pro propose, comme les autres « smartwatches » du catalogue Huawei et Honor, un suivi du sommeil appelé TruSleep qui estime, avec plus ou moins de réussite, la qualité du sommeil. Grâce à ses multiples détecteurs biométriques, et notamment un capteur de lumière ambiante, la Watch GT 2 Pro permet, elle aussi, de mesurer, plus ou moins précisément, le taux de saturation en oxygène (SpO2).

Mais le volet le plus important reste celui de l’activité physique. A l’image de la Huawei Watch GT 2e, la Pro se dote d’une centaine de suivis sportifs – de la simple course en extérieur au snowboard en passant par le crossfit – avec estimation du VO2 Max ou encore du nombre de calories brûlées. Malgré cette diversité, la grande majorité de ces programmes d’entraînement restent peu ou prou les mêmes. Ils s’accompagnent néanmoins tous d’une petite nouveauté : une voix ponctue l’activité physique avec quelques alertes informatives d’accomplissements d’objectifs ou de temps écoulé. Seul hic : la voix est uniquement en anglais. On regrette aussi les animations 3D de la Huawei Watch FIT.

Par ailleurs, pour certaines activités en extérieur comme la randonnée, les différents tableaux sportifs déclenchés proposent, parmi eux, un nouveau mode « Trajet de retour. » Celui-ci permet, en théorie, d’enregistrer le parcours GPS à l’aller pour ensuite le redonner au retour si la géolocalisation vient à faillir. Celui-ci n’est malheureusement pas très détaillé et fonctionne plus à la manière d’une boussole que d’une mini-map façon jeu-vidéo en monde ouvert. De plus, la calibration GPS de début d’activité, en apparence rapide, peine parfois à se faire. Il faut parfois plusieurs minutes avant qu’elle soit effective. Le résultat, néanmoins, reste assez fidèle à la réalité.

Le très gros point fort de la Watch GT 2 Pro est son autonomie. Sans utilisation quotidienne du GPS, la montre tient effectivement les promesses énoncées par son constructeur : à savoir, quatorze jours d’autonomie en moyenne et 30 heures pour une randonnée d’une journée, GPS actif. Sa batterie ne réclame d’être rechargée qu’au bout de 14 jours (même un peu plus lors de notre test) et se recharge, justement, très rapidement. Moins de 50% de la batterie avait disparu en sept jours complet (certes, avec des nuits en mode « Ne pas déranger » et une utilisation relativement rare du GPS). Refaire le plein (à l’aide de son socle aimanté) est aussi extrêmement rapide : 13% en seulement 10 minutes, soit près de deux jours d’autonomie selon les résultats obtenus précédemment. A noter que les propriétaires d’un smartphone Huawei, sous EMUI OS 8.1 disposent aussi d’une fonction « Remote Shutter » qui permet de déclencher l’appareil photo d’un smartphone à distance.

Quelles différences avec les Watch GT 2 et GT 2e ?

En dehors des matériaux supérieurs de fabrication (titane et saphir synthétique pour le boîtier ainsi que du cuir pour le bracelet), la Huawei Watch GT 2 Pro est très similaire aux Watch GT 2 et Watch GT 2e. Comme la Watch GT 2, la Watch GT 2 Pro se dote d’une puce Kirin A1 et de 4 Go de stockage. Comme la Watch GT 2e, son écran AMOLED est de 1,39 pouces et elle présente jusqu’à 100 modes sportifs. Les trois modèles offrent, par ailleurs, d’une autonomie moyenne de quatorze jours. Les véritables particularités uniques de la Watch GT 2 Pro sont quelques fonctionnalités optionnelles. La première est la fameuse option d’enregistrement GPS « offline« , évoquée plus haut. La seconde est la fonction « Remote shutter » qui permet de réaliser une photo à distance d’un smartphone Huawei lié et sous – au moins – l’OS Huawei EMUI 8.1.

Où l’acheter ?

Promo

HUAWEI WATCH GT 2 Pro Montre Connectée, Ecran AMOLED Tactile de 1.39 Pouces, 2 Semaines D'autonomie, GPS & GLONASS, SpO2, Plus de 100 Modes D'entraîne ...

amazon
299.99 € 229.00
Vérifier le prix
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Galerie du test

 

Notre avis

La Huawei Watch GT 2 Pro réussit là où les autres montres de la gamme ont brillé plus tôt cette année : autonomie, fluidité, polyvalence. Cependant, ses atouts "deluxes" - comme ses jolies finitions ou ses quelques nouvelles fonctionnalités - ne suffisent pas à véritablement la démarquer du lot, surtout à 299 euros. Elle reste néanmoins, dans son ensemble, une très bonne "smartwatch" pour les nouveaux intéressés qui chercheraient un appareil solide.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Une excellente autonomie
  • Fluide, réactive et facile d'utilisation
  • Une finition un peu plus lourde mais aussi plus agréable
  • Une connexion GPS qui laisse parfois à désirer
  • Des nouveautés très superficielles
  • Un prix supérieur pas nécessairement mérité