[Petit abécédaire de l’eSport] « M » comme Millenium

Par kitsuntsun le

Millenium est l’exemple type de la success story complètement inattendue de tous, mais surtout de ses créateurs. Si aujourd’hui, le site est sous (l’immense) bannière Webedia, au commencement, Millenium n’était qu’une toute petite structure. Elle n’avait même pas de portée professionnelle : ce n’était qu’une guilde formée par quelques copains. Devant la nécessité de donner un cadre à des activités toujours grandissantes et surtout florissantes, la guilde de copains est passée par la phase associative… avant de se transformer en SARL en 2008.

Millenium

Dès lors, les choses sérieuses commencent. Diversification des jeux où Millenium est représenté, début du streaming et du commentaire de parties en live, puis création de teams afin de se représenter dans les compétitions d’eSport naissantes, les victoires dans ces dites compétitions… La progression de Millenium est fulgurante et a mené le site et ses équipes là où nous les connaissons aujourd’hui : un acteur incontournable de la scène eSport française, tant dans ses participations en tournoi qu’en tant que relais d’informations sur les dernières tendances de ce sport et de sa démocratisation en plein essor non seulement en France, mais un peu partout dans le monde.

Nos autres lettres :

E comme ElkY
L comme Lexique
A comme (eSports) Academy
F comme comme France eSports, l’association
G comme Gotaga
C comme Corée du Sud
J comme Journal du l’Esport
K comme Kim “Eve” Shee-yoon
T comme Twitch
– N comme Nintendo
W comme Wong Justin

stopwatch 2 min.