WhatsApp limite le transfert de messages pour lutter contre les fake news

apps

Par Julie Hay le

En cette période inédite, les réseaux sociaux doivent prendre des mesures exceptionnelles pour lutter contre la désinformation. WhatsApp limite désormais le transfert de messages à cinq envois, et rend impossible la diffusion à plusieurs utilisateurs à la fois.

Crédits : WhatsApp

En février 2019, WhatsApp se lançait dans une guerre contre la désinformation. La firme annonçait supprimer chaque mois 2 millions de faux comptes dont le but était de partager des fausses informations ou des contenus inappropriés. L’Inde avait fait pression sur l’application de messagerie cryptée alors que la diffusion de messages de haine avait conduit à des règlements de compte à travers le pays. Sur Internet, de fausses rumeurs circulent sur le coronavirus, la firme intensifie ses efforts pour lutter contre la désinformation. Elle rend désormais impossible le transfert des messages à plus d’un utilisateur, conversation à la fois. “Nous avons constaté une augmentation significative du volume de transfert, qui selon les utilisateurs, peut sembler écrasant et peut contribuer à la propagation de la désinformation. Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste un lieu de conversation personnelle” explique la messagerie dans un communiqué sur son blog.

Parallèlement, WhatsApp développe une fonctionnalité qui permet de vérifier l’information à la source grâce à Google. Sur la version Bêta, un message apparaît et demande à l’utilisateur s’il veut lancer une recherche sur le sujet abordé dans le message. Une bonne manière de sensibiliser les utilisateurs au fact-checking grâce à Internet. Cela permet d’obtenir plus d’informations sur le sujet, mais aussi de vérifier rapidement la véracité des dires.  Il faut dire qu’avec 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, WhatsApp doit prendre des mesures importantes pour limiter leur diffusion. En Inde, un chatbot WhatsApp a été lancé pour informer la population sur le coronavirus. Ainsi, il est possible d’obtenir des réponses du gouvernement quant à l’épidémie. En France, les informations relatives au COVID-19 sont disponibles sur le site gouvernement.fr/info-coronavirus, disponible ici.