Apple : la puce M1 surpasse les processeurs d’Intel sur Rosetta 2

Apple

Par Remi Lou le

Il semblerait qu’Apple ne se soit pas trompé en passant ses Mac des processeurs d’Intel vers ses propres puces Apple Silicon. Dans de nouveaux tests de performances sous Rosetta 2, le MacBook Air équipé d’une puce M1 se montre plus puissant qu’un iMac haut de gamme de cette année en monocoeur !

Tandis que les premiers Mac équipés de la puce M1 d’Apple devraient débarquer cette semaine, le processeur conçu par Apple montre déjà ses muscles dans des tests de performances. On avait ainsi eu l’occasion de voir que la puce d’Apple surpassait très largement les processeurs d’Intel dans des benchmarks montrant ses performances brutes, que ça soit en monocoeur ou en multi-coeur. Néanmoins, cela ne démontrait pas réellement les performances qu’on pourrait attendre de ces puces en usage courant, avec les logiciels que nous connaissions jusque-là sur Mac.

C’est en pratique ce que souhaite renseigner ce nouveau test réalisé avec Rosetta 2 sur Geekbench. Pour information, Rosetta 2 est l’émulateur qui permet aux Mac équipés de puces ARM de faire tourner les logiciels optimisés pour les plateformes d’Intel. En passant par Rosetta 2, il faut donc s’attendre à une baisse sensible des performances par rapport aux résultats bruts du processeur conçu par Apple, qui ne peut, avec Rosetta 2, conserver que 78% de ses performances d’origine. Pourtant, même dans ces conditions, la puce M1 continue de tenir la dragée haute face aux processeurs d’Intel.

En monocoeur, le MacBook Air équipé d’une puce Apple M1 obtient un score de 1 313, un résultat jamais vu en Single Core sur un Mac. Même l’iMac 2020 équipé d’un processeur Intel Core i9-10910 n’arrive qu’à un résultat de 1 251 points au même test. Même constat en multi-coeur : le MacBook Air M1 obtient 5 888, soit un score proche de celui d’un iMac 27 pouces de 2020 équipé d’un Intel Core i5 hexacoeur cadencé à 3,1 GHz. On est bien loin du MacBook Air du début d’année qui plafonne, en multicoeur, à un score de 2 901.

Source : MacRumors

Dans tous les cas, malgré cette chute de performances liée à Rosetta 2, les Mac équipés de puces M1 restent particulièrement prometteurs sur le papier. Il conviendra malgré tout d’effectuer des tests plus poussés, notamment avec le MacBook Air M1 qui ne dispose pas de ventilateur, ce qui pourrait l’amener à brider les performances de cette puce. Dans tous les cas, ces premiers tests n’augurent que du bon pour l’avenir du Mac, puisque la puce M1 n’équipe que les moins puissants des Mac – Mac Mini, MacBook Air et Macbook Pro 13 pouces – tandis que les machines les plus véloces d’Apple – le MacBook Pro 16 pouces, l’iMac et le Mac Pro – tournent encore sur des puces d’Intel.

Nouveau Apple MacBook Air avec Apple M1 Chip (13 pouces, 8 Go RAM, 512 Go SSD) - Gris sidéral (Dernier modèle)

amazon
1 399.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites