Dossier

Les 20 séries qui ont marqué la décennie

Série

Par Julie Hay le

Clap de fin pour les années 2010. Alors que 2020 n’est plus très loin, on revient sur les séries incontournables de la décennie. Sélection.

série de la décennie
En dix ans, les séries se sont imposées dans le panorama audiovisuel et dans les discussions. Les écrans ont peu à peu remplacé les salles de cinéma et à l’instar des chefs d’œuvre du 7e art, certaines séries ont marqué leur génération. L’arrivée des plateformes de streaming a totalement bouleversé l’industrie, qui produit chaque année toujours plus de contenus. Face à cette profusion de programmes, pas toujours facile de repérer les pépites. Sélection des séries qu’il ne fallait pas manquer.

Les incontournables

Game of Thrones, l’épopée spectaculaire

Lorsque l’on parle de séries phénomène, difficile de ne pas mentionner Game of Thrones, de David Benioff et D.B. Weiss. Rare sont les séries qui mobilisent les foules, mais HBO a réussi le pari de proposer une intrigue mêlant fantastique et politique. En huit saisons, elle est s’est imposée comme une référence du genre et faire figure d’exemple pour la fiction du petit écran. Game of Thrones n’a rien à envier au 7e art, tant sur son budget, que sur son nombre de téléspectateurs. Elle aura été suivie par pas moins de 7,6 millions d’Américains pour sa saison 6. Un nombre impressionnant qui ne reflète pourtant même pas l’ampleur du phénomène à l’international.

Fargo, digne héritière des frères Coen

Embarquons vers l’hiver glacial de Bemidji, Minnesota. Produite par la chaîne américaine FX, Fargo est l’adaptation du film éponyme des frères Coen. Noah Hawley qui s’est inspiré du film de 1996, n’hésite pas à s’émanciper du récit original pour raconter sa propre histoire. Parfois drôle, souvent loufoque,Fargo s’amuse avec le ridicule pour déstabiliser le spectateur. Le duo Martin Freeman et Billy Bob Thornton fonctionne à merveille et est soutenu par un casting 5 étoiles. Véritable hommage loin du fac-similé, elle ravira les fans du film, comme les néophytes. Mention spéciale à Jeff Russo qui réussit divinement à mettre en musique les aventures de Lester Nygaard et Lorne Malvo. La série, qui se concentre sur une intrigue différente à chaque saison, devrait avoir le droit à une nouvelle salve d’épisodes en 2020.

The Walking Dead, la référence zombiesque

Les zombies auront fait une entrée fracassante dans le petit écran. Depuis 2010, la série adaptée de la bande-dessinée de Robert Kirkman, continue de passionner les amateurs du genre. Plébiscitée par la critique et le public, elle réalise des records d’audience à chaque saison. Elle est devenue si incontournable, que la chaîne AMC a décidé d’étendre l’univers avec deux spin-offs. Alors que la saison 10 est diffusée actuellement, une onzième saison est d’ores et déjà annoncée par la chaîne.

Breaking Bad, le sombre alchimiste

“Say my name.” Quand on parle de série qui incarne la décennie, c’est sans doute celle qui fait le plus l’unanimité. La performance de Bryan Cranston dans la peau de Walter White, un professeur de chimie devenu fabricant de drogue, l’a hissé au rang d’icône du petit écran. Celui qui occupait déjà une place dans le coeur des fans de Malcolm, fait désormais office de légende. Créé par Vince Gilligan, Breaking Bad est encore une fois une réussite pour AMC. 5 saisons auront suffit pour que la série s’empare de la deuxième place au classement IMDb des meilleures séries de tous les temps.

Sherlock, élémentaire…

S’attaquer à un monument de la littérature n’est pas chose aisée, mais Steven Moffat et Mark Gatiss réussissent, avec brio, à transposer le héro d’Arthur Conan Doyle dans le 21e siècle. Incarnée par Benedict Cumberbatch, cette version moderne de Sherlock Holmes est aussi déroutante qu’enivrante. Les qualités scénaristiques et le soin porté à la réalisation, en font une des séries les plus marquante de la décennie. Teintée d’un humour bien british et d’un sens de la mise en scène hors-pair, Sherlock incarne ce que la série anglaise fait de mieux.

True Detective, monument du polar

En 2014, HBO créait l’événement avec la sortie de True Detective. Chaque saison, Nic Pizzolatto nous embarque dans des récits policiers autour de personnages torturés et de réflexions philosophiques. Côté casting, le showrunner fait appel à du lourd comme par exemple Matthew McConaughey, Woody Harrelson, Rachel McAdams ou Colin Farrell.

La sélection geek

Daredevil, les yeux fermés

Quand Netflix s’attaque à l’univers des super-héros, il n’hésite pas à s’éloigner des sentiers battus. Beaucoup plus sombre que les personnages édulcorés du MCU, Daredevil n’hésite pas à traiter des notions de violence et de justice. Incarné par Charlie Cox, le héros tantôt compatissant, tantôt impitoyable, combat le crime dans le quartier de Hell’s Kitchen. Steven S. DeKnight et Drew Goddard ressuscitent le personnage meurtri par son passage raté par le cinéma. La mise en scène et la photographie ne sont pas en reste, dans cette adaptation ambitieuse des comics de Stan Lee et Bill Everett.

Rick et Morty, duo intergalactique

Au Panthéon des séries animées, Rick et Morty a fait une entrée fracassante. Parodie de Retour vers le Futur, l’œuvre de Dan Harmon et Justin Roiland passionne les foules. Diffusée sur Adult Swim, puis Netflix, elle retrace les aventures intergalactiques d’un scientifique fou et son petit-fils un peu à l’Ouest. Un bijou d’animation et d’humour, qui n’est pas sans rappeler Matt Groening et son Futurama.

Stranger Things, ôde aux années 80

Rendre hommage aux cinémas des années 80 et proposer une intrigue aussi effrayante que jouissive, c’était le pari Matt et Ross Duffer. La série produite par Netflix connaît un succès retentissant et le public célèbre la série devenue un véritable phénomène.

One Punch Man, le manga qui déboîte

Cette série d’animation réussi avec brio à prendre le contre-pied des autres oeuvres du genre. Suivre les aventures de ce héros en quête de reconnaissance devient très addictif. Les aventures de Saitama raviront les passionnés de manga, comme les curieux. En version française, c’est Orelsan qui prête sa voix au personnage et c’est réussi.

Westworld, le puzzle mental

Avis aux amateurs de Western et de Science Fiction, cette série est faite pour vous. La série de Jonathan Nolan et Lisa Joy traite de l’intelligence artificielle et de la société de consommation avec une justesse déconcertante. Anthony Hopkins est magistral dans le rôle du marionnettiste dépassé par ses créations. Si le début de la saison 2 est un peu en deçà, très vite la série nous rattrape en vol.

Mr Robot, le hackeur tendre

Sombre et dense, la série de Sam Esmail explore les questions de démocratie avec intelligence. Rami Malek incarne parfaitement ce jeune hacker taiseux et obscur. Le réalisateur ne cache pas ses inspirations. Avec David Fincher, comme maître à penser il réussit avec brio à faire monter la tension au fil des épisodes.

Les séries originales

American Horror Story, l’effrayante anthologie

Il y a du beau monde dans AHS. Chaque saison, la série se concentre sur un univers et s’applique à nous faire frissonner. Franchement effrayante et étrange, elle saura ravir les amateurs de grands frissons. Jessica Lange est somptueuse à chaque saison, tout comme Sarah Paulson qui a fait les beaux jours de la série.

The Good Place et tout va bien

C’est la série comique qu’il faut avoir vue. Produite par NBC et diffusée en France sur Netflix, The Good Place suit les aventures d’Eleanor qui a été envoyée par erreur au paradis. Sans jamais tomber dans la surenchère, la série joue à fond la carte du divertissement. Ted Danson est splendide dans le rôle de l’ange naïf. Comme souvent, Kristen Bell est hilarante dans la peau d’un personnage qui n’est pas loin de celui qu’elle incarnait dans Veronica Mars.

The OA, aux frontières de la réalité

C’était la surprise de Netflix. Contrairement à ses pairs, The OA n’a pas bénéficié du battage médiatique habituel. Assez discrète, elle s’illustre comme un ovni dans le domaine des séries Netflix. Servie par une somptueuse réalisation, la série fantastique de Brit Marling et Zal Bantmanglij brille.

The Leftovers, la bonne surprise

L’histoire de The Leftovers nous plonge dans un monde où 2 % de la population a mystérieusement disparue, un 14 octobre. Assez discrète, la série connaît tout de même un succès critique. Étrange, passionnante et troublante, The Leftovers est une bonne surprise.

Chernobyl, au cœur de la catastrophe

C’est sans doute la mini-série de l’année. La production HBO a battu des records en devenant la série la plus appréciée sur IMDb avec 9.5 étoiles sur 10. Un record pour la série, qui dépasse Game of Thrones et son excellente note de 9,4. Entre le documentaire et la fiction, la série de Craig Mazin nous plonge dans l’une des plus grandes catastrophes du 20e siècle. Poignante et haletante, elle brille par sa construction et sa réalisation.

Le Bureau des Légendes, succès à la française

Enfin une production française ! La série d’Eric Rochant fait les beaux jours de Canal +. Mathieu Kassovitz y incarne un agent de retour après six années de mission à Damas. Il partage l’écran avec des grands noms du cinéma français, à l’image de Jean-Pierre Darroussin, Léa Drucker et Alexandre Brasseur.

Utopia, le thriller psychédélique

Encore une fois, les Anglais nous épatent avec cette série ultra-violente et complexe. Ce petit bijou du cinéma brille par sa particularité et son intrigue saisissante. Autour d’une bande-dessinée légendaire et mystérieuse, la série mêle action et drame avec brio. Poisseuse, sombre et haletante, Utopia est la bonne surprise, pour qui rêve d’une série hors du commun.

Mindhunter, Fincher dans son meilleur

S’intéresser à la naissance de la psychologie criminelle au sein du FBI, c’est ce que propose la série produite par David Fincher et Charlize Theron. De la réalisation au jeu des acteurs tout est impeccable. Cette fresque d’une Amérique à la fin des années 70 passionnera les amateurs de faits divers comme les férus d’histoire américaine.

20 séries ne suffiront pas à résumer la décennie qui s’achève. Homeland, BoJack Horseman, Assassination Class Room, Dark, Peaky Blinders et Sharp Objects sont tout autant de pépites qu’on vous recommande les yeux fermés. On trépigne d’impatience à l’idée de découvrir ce que 2020 nous réserve.

Sony KD-49XG9005 - Televiseur...
  • Ecran de 123 cm (49') FULL LED - 100% 4K UHD - TRILUMINOS Technologie 100 Hz (X-Motion flow 800...