Dossier

Ready Player One : Du roman au cinéma, les différences entre les deux œuvres

Cinéma

Par Julien Paillet le

À l’occasion de la sortie en salle du dernier long métrage de Steven Spielberg, Ready Player One (critique ici), nous vous proposons cette semaine de revenir sur le roman éponyme d’Ernest Cline, le best-seller à l’origine du film du réalisateur d’Indiana Jones. Une opportunité de mettre en comparaison les deux œuvres et de voir comment le cinéma répond à la littérature.

NB : Attention, ce dossier contient de très nombreux spoilers qui concernent aussi bien le livre que le film de Spielberg.

 

Roman de science-fiction écrit par Ernest Cline, Ready Player One est publié aux États-Unis en 2011 par Random House, avant d’arriver en France aux éditions Michel Lafon en janvier 2013. L’histoire se déroule en 2044, dans un futur dystopique où la planète fait face à de nombreux problèmes écologiques et économiques. Dans ce contexte, le dernier endroit où l’humanité semble encore pouvoir trouver le bonheur est le monde de l’OASIS, un vaste univers virtuel aux possibilités infinies et accessible à tous grâce à un casque VR (réalité virtuelle).

Après la mort de James Halliday, le créateur du jeu, Wade Watts, le jeune héros du récit, décide de se lancer dans une chasse au trésor gigantesque au sein de l’OASIS dans le but de gagner l’héritage de plusieurs milliards de dollars laissés par le défunt inventeur de génie. Mais c’est sans compter la solide concurrence menée par Nolan Sorrento, un homme d’affaires qui ne cherche rien d’autre qu’à utiliser pour son profit économique et celui de son entreprise le monde d’Halliday.

Ready Player One remporte le prix Prometheus du meilleur roman en 2012 et acquiert rapidement une réputation d’oeuvre culte, notamment aux USA. Ainsi, dès 2015, une adaptation cinématographique est annoncée. Trois ans plus tard, le film, mis en scène par Steven Spielberg, sort sur les écrans. L’occasion aujourd’hui de mettre en comparaison les deux œuvres.