NVIDIA met son expertise informatique au service de la recherche contre le virus

Ordinateurs

Par Felix Gouty le

Le monde de la Tech se mobilise à sa manière contre le COVID-19. Le constructeur de cartes graphiques, NVIDIA, décide de mettre à profit sa puissance de calcul et son expertise informatique pour accélérer le traitement de données analysées par les chercheurs et améliorer leurs connaissances du coronavirus.

Crédits : Taylor Vick / Pixabay.

Le monde de la Tech n’est pas impuissante dans cette lutte contre le coronavirus du COVID-19. Razer a converti ses manufactures d’équipement de « gaming » en usines de fabrication de masques. Google a élaboré un site entier pour informer le plus pleinement sur la pandémie. Microsoft a ouvert ses logiciels de communication à distance, comme Microsoft Teams, au grand public. Aujourd’hui, NVIDIA rejoint un consortium grandissant de géants de l’informatique confiant une puissance de calcul sans précédent pour accélérer la recherche scientifique consacrée à la compréhension du coronavirus SARS-CoV-2. Le constructeur de cartes graphiques, à l’origine de la pateforme de « cloud-gaming » GeForce Now, a en effet choisi de faire profiter ses progrès technologiques en matière d’intelligence artificielle et une partie de sa propre puissance de calcul au Consortium américain de haute performance informatique contre le COVID-19.

Ce dernier réunit le gouvernement américain, de nombreux chercheurs (comme ceux du fameux MIT), laboratoires privés et compagnies industrielles (comme Amazon, Microsoft, IBM ou Hewlett Packard). Le groupe dispose actuellement de 402 pétaflops (1015) de puissance, soit l’équivalent d’une trentaine de super-ordinateurs. Parmi eux, NVIDIA y a notamment ajouté son super-ordinateur SaturnV. Ce consortium permet aux chercheurs impliqués d’accentuer la précision de leurs modèles prédictifs et d’accélérer l’analyse de données pour leurs recherches statistiques ou génétiques concernant le virus. NVIDIA déclare aussi apporter l’expertise de ses ingénieurs en termes d’optimisation informatique mais aussi en matière « de biologie moléculaire, d’imagerie médicale, de génétique et de visualisation des systèmes complexes. » Il y a quelques semaines, NVIDIA s’était déjà impliqué dans le programme Folding@Home. La firme encourageait les joueurs à mettre la puissance de calcul de leur GPU à contribution de la recherche scientifique. Auparavant, NVIDIA avait déjà accepté de fournir 27 000 cartes graphiques à l’amélioration d’urgence du super-ordinateur Summit d’IBM encore dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

NVIDIA® SHIELD® TV
362 Commentaires
NVIDIA® SHIELD® TV
  • Le dernier processeur NVIDIA Tegra x1+ rend shield 25% plus rapide que la dernière...
  • Repassez la vidéo HD à 4k avec la puissance de l'ia.Une vidéo améliorée à 4k plus...
  • Faites des recherches de films, programmes, contrôlez votre lecture, la température, la...
  • Transformez votre shield TV en un PC de jeu avec des centaines de titres ; enregistrez dans le...
Source: EnGadget