WhatsApp réduit la propagation de messages viraux de 70%

apps

Par Julie Hay le

Pour lutter contre la désinformation sur sa messagerie, WhatsApp a développé une nouvelle fonctionnalité visant à réduire la propagation de Fake News. Le transfert de messages est désormais limité à 5 envois et la diffusion à plusieurs utilisateurs en message groupé est impossible pour les contenus hautement partagés.

Crédits : WhatsApp

En avril, WhatsApp a annoncé avoir lancé une nouvelle fonctionnalité pour réduire la propagation de Fake News sur sa plateforme. Le 8 avril, la filiale de Facebook annonçait limiter le transfert de messages à cinq envois et rendait impossible la diffusion à plusieurs utilisateurs à la fois, le but de la manœuvre, continuer la lutte contre la désinformation sur les réseaux sociaux. Il semblerait que les efforts de la firme aient payé puisqu’elle annonce avoir réduit de 70 % le nombre de messages viraux transférés entre les utilisateurs. “Ce changement aide à garder WhatsApp comme un lieu de conversations personnelles et privées. WhatsApp s’engage à faire sa part pour lutter contre les messages viraux » explique un porte-parole du réseau social. Parallèlement, WhatsApp développe une fonctionnalité qui permet de vérifier l’information à la source grâce à Google. Sur la version Bêta, un message apparaît et demande à l’utilisateur s’il veut lancer une recherche sur le sujet du message. Une bonne manière de sensibiliser les utilisateurs au fact-checking et au croisement des sources à l’heure où les théories du complot se multiplient sur Internet. Il faut dire qu’avec 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, la force de frappe de WhatsApp est énorme. C’est autant de potentielles victimes de ces fake news qui en seraient protégées, comme à New Delhi où des messages circulaient annonçant qu’un traitement contre le COVID-19 avait été trouvé. De nombreuses personnes l’avaient partagé au plus grand nombre.

Cette démarche s’inscrit dans les récentes prises de position de la messagerie dans la lutte contre la désinformation sur les réseaux sociaux. En février 2019, l’application annonçait supprimer chaque mois 2 millions de comptes frauduleux dont le seul but était de partager de fausses informations ou des contenus inappropriés. Une mesure imposée par le gouvernement indien après la diffusion de messages de haine qui avaient conduit à des règlements de comptes à travers le pays.

Promo
Samsung Galaxy A51 -...
1 752 Commentaires
Samsung Galaxy A51 -...
  • ÉCRAN INFINITY-O - 6,5’’ Super AMOLED
  • QUADRUPLE CAPTEUR PHOTO - Mode Macro + Ultra Grand Angle
  • UN PUISSANT CAPTEUR PRINCIPAL - 48 MP pour des photos nettes
  • DES SELFIES PARFAITS - Capteur Frontal 32 MP