Microsoft et Discord abandonnent l’idée d’un rachat

apps

Par Amandine Jonniaux le

Les discussions semblaient pourtant en passe d’aboutir entre le mastodonte de Bill Gates et Discord, qui vient contre toute attente de refuser la proposition de Microsoft.

© Discord

Fin mars, la messagerie instantanée Discord officialisait son projet d’être rachetée. Quelques discussions plus tard, c’est finalement le géant Microsoft qui semblait avoir tiré son épingle du jeu, avec une proposition de rachat estimée à plus de 10 milliards de dollars. Cependant, si l’on en croit les informations rapportées par le Wall Street Journal, les négociations auraient finalement été stoppées par Discord, qui aurait décidé de rester indépendant… au moins un temps.

Une entrée en bourse avant le rachat ?

Derrière cette décision prise par Discord, l’idée que la plateforme de messagerie instantanée est au plus haut depuis quelques mois, et ce malgré la récente volonté de l’entreprise (abandonnée il y a peu) de censurer les contenus pornographiques sur iOS. Selon certains experts, l’arrêt des négociations pourrait donc n’être que temporaire, le temps que l’entreprise valide son entrée en bourse par exemple. Avant d’entamer les négociations liées à son rachat, la start-up avait déjà émis sa volonté d’intégrer le marché boursier, sans doute afin de consolider son statut, et de faire monter les enchères. L’entreprise pourrait aussi tenter de revoir son modèle économique, pour le moment déficitaire malgré la possibilité d’un abonnement premium.

Du côté de Microsoft, les déconvenues s’enchaînent. Après avoir tenté de racheter Pinterest et TikTok l’année dernière, la firme de Redmond doit à nouveau faire face à un refus de la part de Discord. Cela aurait pourtant permis au GAFAM de toucher davantage de consommateurs en diversifiant ses activités. Pour autant, la décision de Discord pourrait bien ne pas être définitive. Les deux entreprises ne se seraient pas quittées en mauvais terme, et envisageraient déjà de reprendre les négociations d’ici quelques mois.