Dossier

Galaxy S8 : tout ce que l’on sait déjà du prochain flagship de Samsung

Un écran révolutionnaire ?

Android

Par Pierre le

C’est Bloomberg qui nous a donné les premières informations sur l’écran. Et c’est bien ici que pourraient se trouver les vraies nouveautés du smartphone.

Le site américain a en effet discuté avec des sources proches de la conception de l’appareil. Tout d’abord, l’écran serait incurvé sur les deux bords, comme pour le Galaxy S7 Edge. Sauf que cette année, cet écran courbé des deux côtés concernerait tous les modèles. En d’autres termes, il faudrait dire adieu à la version « plate » du smartphone.

Le Galaxy S7 plat
Le Galaxy S7 « plat » de 5,1 pouces sorti en 2016.

Un écran incurvé disponible en deux tailles 5,7 pouces et 6,2 pouces. Cette donnée a d’ailleurs été appuyée par Evleaks, qui parle bien de ces tailles. Une chose sur laquelle les rumeurs se mettent d’accord, c’est la définition QHD (2560 × 1440 pixels) de l’écran.

On parle également d’un Galaxy S8 classique et S8+, qui dirait donc adieu au terme Edge.

Néanmoins, la grosse nouveauté serait que l’écran serait bord à bord. Il n’aurait ainsi que très peu de surface non occupée par l’écran en façade, à la manière d’un Xiaomi MiMIX. Même si la technologie ne sera pas inédite (loin de là), elle reste assez nouvelle pour faire du S8 un smartphone qui se démarque de la concurrence.

Une prouesse notamment du à la technologie d’écran Full RGB, qui remplacerait ainsi le Pentile. L’intérêt ? Disposer du même nombre de sous pixels (bleus, verts rouge) en améliorant la qualité d’image sans toucher au nombre de pixels. L’utilité est ici dans l’utilisation du smartphone lors d’une utilisation en réalité virtuelle. L’écran se montrera ainsi plus précis de très près.

Le bouton en façade en voie de disparition ?

La bande en bas de l’écran, qui comprend traditionnellement les boutons de navigation d’Android, serait toujours d’actualité. Le fait d’augmenter la surface de l’écran le plus possible à poussé Samsung à faire des choix. De nombreuses rumeurs s’accordent aujourd’hui pour dire que le bouton Home disparaitrait bien sur cette huitième itération du Galaxy S. Pour la première fois, Samsung se passerait donc de bouton physique pour s’orienter vers des boutons logiciels, intégrés à l’écran. Un capteur d’empreintes digitales, placé sous la dalle de verre, serait toujours présent. Une première, là encore.

Samsung en profiterait également pour y inclure un scanner d’iris en façade, le même que celui utilisé sur le Galaxy Note 7. Un scanner d’Iris qui permettra à l’utilisateur de déverrouiller son téléphone simplement en plaçant ses yeux devant l’appareil photo frontal. Un complément pour la sécurité des données et pour faciliter le déverrouillage.


Concept du S8 par TechDroider

Concernant les visuels, nous commençons à y voir plus clair. Au début du mois de janvier, un premier visuel supposé du smartphone est apparu sur le réseau social chinois Weibo. Un visuel intrigant puisque le design de l’appareil montré reprend tous les éléments des diverses rumeurs. Quelques éléments troublants (absence de bouton de navigation logicielle, symétrie des bords supérieurs et inférieurs douteuses) laissent toutefois penser qu’il s’agit d’un montage. Fake ou pas, il serait fort possible que le smartphone final ressemble à ce visuel.

galaxy-s8

Des rendus partagés par OnLeaks laissent présager un design similaire, à quelques différences près.

Samsung a même peut-être vendu la mèche en faisait la promotion d’un nouvel écran via Samsung Display


Un petit monstre de puissance

Samsung a toujours eu l’habitude de placer des processeurs très puissants dans ses smartphones, que ce soient des Snapdragon (pour les États-Unis) ou des Exynos (pour l’Asie et l’Europe) de dernière génération. Et le Galaxy S8 ne ferait pas exception à la règle.

Ainsi, dans sa version américaine, le Galaxy S8 embarquerait un processeur Snapdragon 835 selon les rumeurs. Pour l’Europe et l’Asie, le smartphone embarquerait un processeur Exynos 8895. Un Exynos qui serait pour la première fois gravé en 10 nanomètres. Une finesse de gravure qui permet notamment de réduire la consommation de la puce.

Du côté de la mémoire vive, le smartphone côtoiera également les étoiles avec 6 Go de RAM, ce que l’on a déjà vu auparavant sur le OnePlus 3. On parle également d’une mémoire interne pouvant aller jusqu’à 256 Go sur les versions les plus haut de gamme. Comme pour le Galaxy S7, on s’attend à ce qu’un port micro-SD réponde bien présent. La grosse inconnue reste toutefois la capacité de la mémoire interne pour les modèles de base. Samsung optera-t-il pour 64 Go ? Ou conservera-t-il une année encore les 32 Go ? Mystère.

samsung-s8-galaxy-concept

Enfin, la batterie est un sujet sensible pour Samsung après les événements liés au Note 7. Samsung axe sa communication sur la sécurité, notamment à la télévision. En effet, le constructeur coréen diffuse une publicité pour rassurer les foules.

Une publicité qui vante le nouveau contrôle qualité en 8 points, pour éviter de nouvelles explosions. D’ailleurs, Samsung a entièrement revu sa copie en matière de batterie pour ce S8, puisque le constructeur va se diriger vers le Japon pour fabriquer ce composant. Murata Manufacturing s’occuperait en effet de la production de 25% de ces pièces. Le reste de la production sera assurée par Samsung SDI, fabricant habituel de la marque.