Le télétravail en vogue alors que la peur d’une seconde vague s’accentue

Science

Par Felix Gouty le

Chaque semaine, le Journal du Geek fait le bilan des évolutions du monde de la Tech, de la pop-culture mais aussi de la science et de la politique face à la pandémie de COVID-19.

Crédits : maitematas / Pixabay.

Chaque semaine, le Journal du Geek s’engage à vous tenir informé du déroulement de cette crise sanitaire. Cette revue de presse hebdomadaire s’intéressera aussi bien aux mondes de la Tech ou de la pop-culture que ceux des secteurs politiques et scientifiques. Pour rappel, l’ensemble des informations concernant le coronavirus du COVID-19 et la pandémie actuelle dont il est à l’origine sont rassemblées dans notre dossier constamment mis à jour depuis le début du mois de janvier 2020.

Mesures politiques

Plus d’un mois après la fin du confinement de Wuhan, en Chine, le foyer pandémique a recensé cinq nouveaux malades ce week-end. D’autres nouveaux cas ont fait surface ailleurs en Chine mais aussi à Séoul, après des répits de plusieurs jours voire semaines. Une réalité qui rappelle la probabilité d’une seconde vague, en France et ailleurs. Face à l’assouplissement des mesures de confinement et de distanciation sociale de plusieurs pays, l’OMS préfère prévenir qu’une seconde vague est possible. Plus encore, cette pandémie temporaire pourrait bien devenir permanente.

Pour évaluer les risques dans le métro, la RATP fait appel aux caméras intelligentes. Depuis le 11 mai, 6 caméras mesurent le nombre de voyageurs qui portent bien un masque. La RATP précise que le but n’est pas de verbaliser.

Des hackers potentiellement mandatés par le gouvernement chinois auraient redoublés d’effort pour tenter de voler des données confidentielles de recherche médicale aux États-Unis. Le FBI et la CISA, agence gouvernementale de cybersécurité, accusent la Chine de mettre en danger la sûreté de ses services de santé et des vaccins sur lesquels ils travaillent.

L’état des connaissances scientifiques

Des chercheurs brésiliens se sont demandés si l’augmentation des températures, dans un climat subtropical humide, était corrélée à une réduction du nombre de cas de contamination. La réponse est oui mais à nuancer – surtout du fait de l’effet du confinement sur le ralentissement de la propagation du coronavirus du COVID-19.

Selon une nouvelle étude, juste parler projetterait des milliers de gouttelettes liquides dans l’air dont certains pourraient rester en suspension plusieurs minutes. Dans le cas d’une personne malade du COVID-19, ces gouttelettes sont concentrées de particules virales.

Des biologistes américains travaillent activement à la conception d’un masque qui pourrait détecter les particules virales du coronavirus du COVID-19, contenues dans la salive des malades, en émettant une fluorescence. Si l’idée est prometteuse, le travail reste en cours et donc non-prouvé.

La situation du secteur de la Tech

Malgré l’allégement actuel et progressif des mesures de confinement dans plusieurs pays, les géants du numérique sont prêts à maintenir le télétravail jusqu’à la fin de l’année 2020. Google et Facebook sont les premiers à encourager la majorité de leurs employés à continuer de travailler depuis chez eux pour éviter les contaminations. Si Facebook et Google annoncent que le télétravail sera prolongé jusqu’en 2021 pour ses employés, Twitter annonce qu’il sera désormais proposé de manière permanente pour ses employés. “Si nos employés ont un rôle ou une situation qui leur permettent de travailler de chez eux et qu’ils veulent le faire indéfiniment, nous rendrons cela possible.”

Uber met sa technologie à contribution pour assurer la sécurité de tous avec une nouvelle fonctionnalité qui permettra de vérifier que les chauffeurs portent effectivement un masque.

La réouverture des entrepôts français d’Amazon a encore été repoussée. Le géant du e-commerce explique que la décision du tribunal de Nanterre empêche la reprise de ses activités. Ils resteront fermés jusqu’au 18 mai.

Événements sportifs et culturels

L’annulation et le report de l’E3 2020 a créé une nouvelle tendance : celle des événements et festivals vidéoludiques numériques. Microsoft a la série des Xbox 20/20, tandis que Ubisoft présentera Ubisoft Forward en juillet ou encore Electronic Arts avec EA Play Live en juin.

Même si l’événement n’est pas prévu avant le mois d’octobre, Adobe a décidé d’annuler son Adobe MAX physique pour le remplacer par une édition numérique. Bonne nouvelle : celle-ci sera gratuite.

Adobe Creative Cloud All Apps...
1 Commentaires
Adobe Creative Cloud All Apps...
  • Outils de création - Les meilleurs applications au monde pour la photographie, la vidéo, le...
  • Edge Tools & Services - Outils et services qui permettent aux designers et développeurs web de...
  • Autres services - Services en ligne facilitant le partage de fichiers, la collaboration et la...
  • Adobe Touch Apps - Creative Cloud s'intègre aussi avec ces Adobe Touch Apps, qui peuvent être...