Dossier

Comparatif VPN quel VPN choisir ? Quatre services au banc d’essai

Publication Partenaire

Par Partenaire le

Entre cookies, trackers, Loi renseignements et autres outils de pistage, protéger sa vie privée sur internet est devenu de plus en plus difficile ainsi qu’un enjeu majeur de nos sociétés contemporaines. L’une des solutions pour empêcher les
publicitaires, mais aussi les États de vous suivre à la trace est d’utiliser un VPN. Nous en avons passé quatre au banc d’essai pour vous recommander le meilleur.

VPN : Qu’est ce que c’est, à quoi ça sert ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre ce qu’est un VPN, et surtout pourquoi il est utile. Le sigle signifie Virtual Private Network, ou Réseau Privé Virtuel. Comme son nom l’indique, l’idée de base est de créer un réseau privé entre deux ordinateurs isolés du reste du monde. Cette fonctionnalité est toujours utilisée aujourd’hui dans les entreprises afin de pouvoir accéder aux serveurs de l’entreprise à distance, lorsque l’on est en déplacement par exemple.

Mais la technologie a bien plus de potentiel, et le VPN est désormais utilisé par le grand public afin de protéger sa vie privée. Un VPN peut agir comme une passerelle vers internet, camouflant l’adresse IP de l’utilisateur réel. Il est dès lors intraçable, ou du moins bien plus difficilement. C’est ainsi que les VPN sont utilisés pour échapper aux yeux d’un État autoritaire qui contrôlerait internet.

Dans nos démocraties, l’idée est surtout d’éviter d’être suivi par les publicitaires, et d’accéder à des services réservés à des régions données, comme des chaînes de télévision par exemple. Vous pourrez ainsi regarder la TV française en déplacement ou en Angleterre. Rappelons qu’en France l’usage d’un VPN est parfaitement légal. En revanche, l’utilisation que vous pourrez en faire ne le sera pas forcément, comme le téléchargement de fichiers non libre de droits, ou le contournement de filtrages régionaux. Pour le bien du test, nous avons dû contourner lesdits filtrages, mais nous ne recommandons pas ce type utilisations.

Si le VPN est gratuit, c’est toi le produit ?

Comme vous le verrez, nous avons fait le choix de ne comparer que des VPN payants. Les services gratuits que nous avons regardé en préparant cet article ne remplissent pas selon nous des critères de fiabilité suffisants. En premier lieu, car dans la mesure où la vocation d’un VPN est de protéger sa vie privée, il nous a semblé assez peu logique de proposer des offres gratuites qui doivent parfois se rémunérer… par la publicité. Second cas de figure, les services sont gratuits, mais impossible de savoir qui est le fournisseur et donc si nos données sont réellement protégées. On vous propose également parfois des serveurs dans des pays qui prennent justement des largesses les libertés individuelles. Bref, cela n’inspire pas confiance. Reste enfin le troisième cas des offres gratuites de services payant, elles sont tellement limitées qu’elles perdent de leur sens.

Quatre VPN au banc d’essai

Pour ce comparatif nous avons sélectionné ces quatre VPN trois parmi les plus populaires ainsi que TrustZone, moins connu, mais particulièrement bon marché.

  •  NordVPN qui se présente comme le “meilleur service de VPN”
  • CyberGhost, plus humble, se dit simplement “rapide et sécurisé”
  • ExpressVPN qui met en avant la vitesse, avec un service “haut débit, sécurisé et anonyme”
  • TrustZone, qui n’a pas pris la peine de traduire son slogan en Français. On le fait pour lui : “celui sur lequel on peut compter” (The one to rely on).

Les prix

Chaque service propose diverses formules d’abonnements aux tarifs dégressifs. N. B. Les devises sont converties au cours du 18/11/18

NordVPN :

  • 11,99$ par mois (10,46€)
  • 2,75$ par mois (6,12€) avec abonnement 18 mois soit 49,50$ au total (43,50€)
  • 2,99$ (2,62€) avec abonnement trois ans soit 107,55$ au total (94,17€).
Découvrez toutes les offres de NordVPN

CyberGhost :

  • 12,99€ par mois
  • 7,99€ avec abonnement 6 mois soit 47,94 euros au total
  • 3,5€ pour 18 mois soit 63 euros.
Découvrez toutes les offres de CyberGhost VPN

ExpressVPN :

  • 11,99$ par mois (11,34€)
  • 9,99$ par mois (8,75€) avec abonnement 6 mois soit 54,94$ au total (52,48€)
  • 2,75$ par mois (6,12€) avec abonnement 18 mois soit 49,50$ au total (43,50€)
Découvrez toutes les offres d'ExpressVPN

TrustZone :

  • 6,99$ par mois (6,12€)
  • 4,95$ par mois (4,33€) avec abonnement 3 mois soit 14,85$ par mois (13€)
  • 3,33$ par mois (2,92€) avec abonnement un an soit 39,95$ par mois (34,98€).
Découvrez toutes les offres de TrustZone

L’heure des tests

Afin de comparer les quatre services nous avons choisi plusieurs critères objectifs (rapidité de la connexion, débits offerts, etc.) mais aussi plus subjectifs (simplicité de l’interface, services supplémentaires proposés par les fournisseurs, etc.)

Installation

Pour la partie installation, aucun problème à l’horizon, les quatre services n’ont pas de différences majeures et nous n’avons pas rencontré de problèmes particuliers. Il suffit de télécharger l’application sur le site du fournisseur et de lancer l’installation.

Ils fonctionnent tous sur Windows, MacOS, iOS et Android. On notera en revanche l’absence d’extensions pour navigateur chez TrustZone.

Vitesse de connexion

Maintenant que l’installation est effectuée, on peut passer au test à proprement parler. Nous avons commencé avec une série de tests de débits via l’outil Speed Test. Par souci d’équité, nous avons forcé le VPN à se connecter dans la même région (Espagne, Singapour, New York), mais en le laissant choisir le serveur le plus rapide.

Nous avons effectué 3 tests et sélectionné le meilleur en sachant que les résultats ne varient pas énormément d’un test à l’autre. Nous avons mis de côté le ping, fonction de la distance, qui est identique entre tous les services à 1 ou 2 ms près. Et puis, qui aurait envie d’utiliser un service nécessitant une latence basse derrière un VPN ?

Pour la référence, notre débit sans VPN dépasse les 140 Mb/s. Aucun service n’a fait autant, nous pouvons donc exploiter la totalité de la bande passante des serveurs distants.

Résultats : ExpressVPN n’a pas usurpé son nom. C’est le service de VPN le plus rapide. De tous nos tests, c’est lui qui a obtenu le meilleur chiffre en débits montants et descendants toutes localisations confondues, dépassant même les 100 Mb/s à New York. Vient ensuite CyberGhost, NordVPN puis TrustZone, avec une performance à New York franchement décevante en download pour ce dernier. Sur la vitesse pure, c’est donc ExpressVPN qui gagne la partie.

Streaming

À l’exception de TrustZone dans certaines circonstances, tous les services offrent des débits suffisants pour regarder de la vidéo en Streaming. Pour les tests, nous avons tenté de nous connecter à Netflix et Amazon Prime Vidéo aux USA, à
des chaînes de TV américaines, britanniques et même australiennes.

Sur Netflix, aucun souci pour streamer des contenus, tout se lance relativement rapidement. Mais les faiblesses de TrustZone se sentent régulièrement sur Netflix, avec parfois un peu de mal à passer en haute définition et un temps de “buffering” assez long même si nous n’avons pas eu de coupure une fois lancés. Pour les trois autres, aucun souci à noter, même si bien sûr l’accès au contenu prend un peu plus de temps qu’avec une connexion française. Impossible en revanche d’utiliser Amazon Prime Video qui détecte notre VPN et nous empêche de regarder du contenu avec les quatre services testés.

Aux USA, l’offre de Netflix est plus riche. Dommage que cela ne soit pas légal.

Pour la TV britannique, la BBC en l’espèce, pas de soucis dans tous les cas. L’expérience est tout à fait à la hauteur et il en va de même en Australie. Notez que CyberGhost propose un serveur dédié pour le groupe BBC, mais nous n’avons pas constaté de différence avec les autres services. Aux USA c’est une autre histoire, s’il est bien possible de regarder à CNN ou Fox News, cela n’est le cas que pendant 10 min, après quoi le numéro d’abonné de l’opérateur distribuant la télévision sera exigé. Impossible sans avoir quelqu’un sur place pour vous communiquer le sien. Nous sommes donc bloqués.

Dans tous les cas, on retiendra que l’expérience de streaming est à peu de chose près identique, quel que soit le VPN utilisé. Téléchargement (P2P) Sur le téléchargement de fichier, nous avons testé principalement avec le protocole BitTorrent. Conformément à ce que l’on pouvait déjà entrevoir avec les SpeedTest, TrustZone peine à dépasser 500 Ko/s tandis qu’ExpressVPN et CyberGhost oscillent autour de 1 Mo/s (même sur un serveur censé être optimisé pour cet usage chez ce dernier). En revanche, NordVPN arrive en tête grâce à un serveur dédié plus aux usages P2P plus efficace et atteint ainsi 1,5 Mo/s. Sur ce point, NordVPN arrive en tête.

Le Kill Switch, les petits plus et l’usage

On peut désormais s’attaquer aux diverses fonctionnalités “bonus” des VPN. La bonne nouvelle : tous les quatre proposent un “Kill Swich”. Il permet de couper l’accès au réseau si vous perdez la connexion au VPN. Durant nos tests, cela ne nous est jamais arrivé, mais on ne sait jamais. Concrètement, cela veut dire que le trafic ne sera pas redirigé vers votre FAI en cas de soucis, vous resterez donc anonyme. C’est un plus appréciable.

L’interface de NordVPN est la plus agréable.

Au niveau des fonctionnalités, ce sont CyberGhost et NordVPN qui sont les plus riches. Nous allons éviter les inventaires à la Prévert, mais il faut retenir qu’ils sont les plus complets en proposant des serveurs optimisés pour certains services ou usages. NordVNP ajoute de plus des fonctionnalités “Onion Over VPN” et un double VPN, si vraiment vous avez peur que l’on vous trace. Les deux proposent également la possibilité de générer une IP dédiée. À l’usage, nous avons également préféré NordVPN, ce dernier souffre de moins de bugs et jouit
d’une interface plus claire que CyberGhost.

Deux services ont en effet rencontré un peu trop de bugs, plantages ou dysfonctionnements : TrustZone et CyberGhost. Dommage pour ce dernier, qui pourrait être un service au rapport qualité/prix avantageux s’il ne souffrait pas de ces défauts.

Notre choix

Première conclusion, TrustZone en dépit de son prix très bas n’est pas à la hauteur d’un service de VPN payant, tant sur les débits que l’usage. On peut donc l’écarter de notre sélection.

Entre les trois autres, le choix est plus difficile : ExpressVPN est le plus rapide, mais un peu trop simple, voire simpliste. CyberGhost est assez complet, mais souffre de bugs fâcheux au quotidien, tandis que NordVPN est moins cher qu’ExpressVPN et sans doute le plus complet et le plus agréable au quotidien.

Conclusion : si vous cherchez avant tout le meilleur débit pour surfer sur le web simplement ExpressVPN sera le plus adéquat. En revanche pour une expérience complète, agréable et aisée, optez pour NordVPN qui est en définitive le service le plus polyvalent.

Toutes les offres à découvrir ici :

Découvrez toutes les offres de NordVPN Découvrez toutes les offres d'ExpressVPN Découvrez toutes les offres de CyberGhost VPN Découvrez toutes les offres de TrustZone